par nicolas - Entreprise

Carnet russe #2 : une présence historique, des performances actuelles enthousiasmantes

Avec ce deuxième carnet russe, nous vous proposons de mieux connaître l'histoire de Renault dans ce pays mais aussi d’en savoir plus sur le positionnement actuel de Renault sur le marché local. Quels sont les modèles les plus vendus actuellement ? Quelle est l'ampleur du réseau commercial de la marque ? On vous dit tout !

Renault hier

C'est au Salon international de l’automobile de Petrograd de 1907 que sont présentées au public russe les premières automobiles Renault. Lors de sa visite, le Tsar Nicolas II exprime son admiration pour l’industrie française et n’hésite pas, après avoir apprécié les lignes du modèle 40 CV, à en commander deux exemplaires pour son service particulier. D''autres commandes suivront.

La flotte du Tsar Nicolas II au début du XXe siècle

Louis Renault pressentant l’importance du marché russe, décide en janvier 1914 de créer deux usines en Russie. L’une à Petrograd qui produira des camions et des châssis, l’autre à Rybinsk qui sera destinée aux moteurs d’avion.

En 1916, « Rousski Renault », filiale de la Société des Automobiles Renault pour la Russie, s’installe le long de la Neva. En 1917, l’usine de Petrograd emploie 1 000 personnes. Mais quelques mois plus tard, la révolution change le cours de choses. Les travaux sont suspendus avant que les deux usines ne soient nationalisées en 1919. Par une ironie de l’histoire, ces deux usines existent toujours, produisant des vélomoteurs, des pompes hydrauliques et des moteurs.

S’en suit une longue parenthèse, bien qu’entre 1966 et 1983 différents accords d’ingénierie, de fourniture et de réalisation d’équipements soient signés. Parmi eux : Moskvitch (automobiles), Kamaz (poids lourds), Kharkov (tracteurs), Alexandria (contacteurs) et Pskov (machines à souder).

En 1996, un partenariat avec Avtoframos est signé. L’année suivant un accord industriel avec Moskvitch permet le montage de Mégane Classic. Une filiale de vente en Russie voit le jour. En 1998, l’usine d’Avtoframos située dans la périphérie de Moscou voit le jour afin de produire et commercialiser des Logan badgées Renault. Depuis, comme évoqué dans notre premier carnet l'aventure industrielle s'est poursuivie avec dynamisme, notamment via le partenariat noué avec AVTOVAZ.

Renault aujourd’hui

Avec 154 734 immatriculations, Renault se positionne à fin 2011 comme la quatrième marque automobile en Russie, derrière Lada, Chevrolet et Hyundai. Sa part de marché s’élève à 5,83 % (en hausse de 0,7 points par rapport à l’année précédente). A court terme, la volonté est de faire de la Russie le 4e marché de Renault. D’ici 2016, l’ambition est d’atteindre 8 % de part de marché.

Renault Sandero rencontre un véritable succès auprès de la clientèle russe

Pour y parvenir, Renault entend se positionner comme une marque de référence sur le segment B et proposer une large gamme de véhicules accessibles au plus grand nombre. Aujourd’hui, les consommateurs russes ont le choix parmi de nombreux modèles. Certains sont produits localement : Logan, Sandero (y compris Stepway), Duster, Mégane Berline et Fluence. D’autres sont importés : Clio, Mégane (Coupé et R.S.), Kangoo, Scénic, Laguna Coupé, Koleos et Latitude. Côté véhicules utilitaires, Trafic, Master et Kangoo sont également disponibles.

Renault Latitude lors de sa présentation au Salon de Moscou 2010

Parmi les grands succès actuels de la marque on peut citer Logan (81 909 unités vendues en 2011) et Sandero (45 695 unités, en hausse de 138 % par rapport à 2010). Il est probable que Duster rencontre un succès tout aussi massif. Ces trois véhicules ont pour particularité d’être élaborés spécialement pour la Russie avec boîte de vitesses automatique.

Renault Duster, futur best-seller en Russie ?

Commercialement, Renault s’appuie sur 140 points de vente situés dans 93 villes couvrant l'essentiel du territoire. La marque est présente dans toutes les villes russes de plus de 300 000 habitants. L’objectif est de parvenir à plus de 200 points de vente d’ici 2013. Ce réseau bénéficie d'excellents résultats en matière de satisfaction, qu'il s'agisse des ventes ou de l'après-vente. Enfin, comme dans d’autres pays, les clients peuvent bénéficier de l’assistance technique Renault Assistance, 24h/24.

Tags: commercial duster histoire logan renault réseau russie sandero