Pour éviter l’épuisement des ressources, nous nous engageons progressivement avec pragmatisme vers un nouveau modèle de fabrication, celui de l’économie circulaire où le déchet devient ressource…

Optimiser nos ressources : un double enjeu pour l’industrie automobile

Dans un monde où les matières premières s’épuisent, réduire notre consommation constitue un enjeu à la fois écologique mais aussi économique.

C’est pourquoi, nous nous sommes penchés dès 1995 sur des solutions qui nous permettent à la fois de réduire nos impacts sur l’environnement et d’optimiser nos ressources. L’économie circulaire fait partie des solutions que nous avons choisi.

Qu’est ce que l’économie circulaire ?

L’économie circulaire est un mondèle fondé sur de l’observation de la nature : tout y est réutilisé, composté, digéré.

Appliqué à l’industrie, cela revient à dire que les matériaux et les produits en fin de vie pourraient alimenter la filière dans un circuit fermé « la boucle courte », reproductible à l’infini. 

Nos actions

Concevoir des véhicules avec moins de matière 

Nous cherchons à puiser le moins possible dans les ressources naturelles pour fabriquer nos véhicules, en privilégiant le remplacement des ressources naturelles par des matières ayant déjà été utilisées.

Nous intégrons dans nos véhicules neufs plus de 29 % de matières recyclées avec un objectif de 10 % supplémentaires d’ici 2016.

Organiser la seconde vie de nos pièces et véhicules

Nous développons des solutions de collecte et de réemploi de pièces ainsi que de transformation des matières issues des déchets pour un second usage.

Indra: un acteur clé du recyclage  en France avec un réseau de 400 démolisseurs en France

Recyclage de tôles

Nous sommes le seul constructeur européen à avoir pris des participations dans le recyclage des véhicules hors d’usage (VHU).  Notre filiale commune avec Suez Environnement, Indra, anime un réseau de 400 démolisseurs,

soit plus de 75 000 véhicules déconstruits en 2013, et permet la mutualisation en France de matières et  d’un stock de pièces de réemploi, proposées à un coût nettement plus faible au réseau commercial – et donc aux clients – et parfaitement adaptés à la réparation de véhicules plus anciens.

Avec 120 moteurs inutilisables, l’usine de Choisy-Le-Roy  remonte 100 moteurs en parfait état !

Echange standard à choisy le roi

L’usine de Choisy-le-Roi (94) illustre cette philosophie avec l’échange standard.

Depuis 1949, 6 familles de produits y sont remanufacturés. En 2013, 28 200 moteurs, 20 100 boîtes de vitesse et 16 840 pompes d’injection ont été rénovés pour une seconde vie.

 

Renault est partenaire de la Fondation Ellen MacArthur depuis septembre 2010.

Ellen MacArthur FoundationCette Fondation, en collaboration avec le monde de l’industrie et de l’éducation, incite les nouvelles générations à re-penser, re-concevoir et re-construire un avenir positif et prospère à travers la vision de l’économie circulaire. Avec ce partenariat, Renault développe et partage son savoir-faire avec les experts et d autres grandes entreprises les bonnes pratiques de l’économie circulaire de demain.


En savoir plus sur le site de la Fondation Ellen MacArthur

Recycler nos matières au sein mêmes de la filière automobile, avec le système des boucles courtes

Dans la logique d’économie circulaire, notre objectif est non seulement d’assurer le recycage des déchets que nous produisons, mais d’assurer autant que possible leur recyclage au sein même de la filière automobile. 
Acier, cuivre, noryl et polypropylène, textile… Nous mettons progressivement en oeuvre des « boucles courtes » pour en recycler la matière première dans la filière automobile, et dans un univers géographique le plus petit possible. 
Dans ce cadre, Renault a mis en place une plateforme expérimentale industrielle de recyclage des véhicules hors d'usage, projet baptisé ICARRE 95 : Innovative CAR REcycling 95 %.