2018 - 24h Mans - Alpine A470 n°36

par Eleonore BARREYRE - Sport

24 heures du Mans 2018 : l’équipage de l’Alpine A470 n°36 prêt pour la deuxième course de la Super Saison

Après un très bon début de saison marqué par un podium aux 6 Heures de Spa-Francorchamps, le Groupe Renault sera représenté par l’Alpine A470 n°36 de l’écurie Signatech Alpine Matmut à l’occasion de la 86ème édition des 24 Heures du Mans, les 16 & 17 juin. Le trio Nicolas Lapierre, André Negrão et Pierre Thiriet visera la victoire en catégorie LMP2.

Deuxième course de la Super Saison du championnat WEC 2018-2019, exceptionnellement disputé sur deux ans, les 24 Heures du Mans 2018 marqueront le quarantième anniversaire de la victoire de l’Alpine A442B de Didier Pironi et Jean-Pierre Jaussaud.

Après son podium en catégorie LMP2 aux 6 Heures de Spa-Francorchamps en mai dernier, l’Alpine A470 engagée par la team Signatech Alpine Matmut se présentera parmi les favoris des 24H du Mans 2018.

2018 - 24h Mans - Alpine A470 n°36 - Stand

Une préparation déterminante et intensive

Après la Journée Test du dimanche 3 juin, lors de laquelle l’A470 s’est placée au cinquième rang de la catégorie LMP2, les équipages retrouveront le circuit sarthois plusieurs fois avant le grand départ du 16 juin.

Les essais libres et la première séance qualificative se dérouleront le mercredi 13 juin. Les équipages achèveront leur bataille pour déterminer la grille de départ le lendemain lors de deux autres sessions qualificatives.

Le jour J, samedi 16 juin, commencera par un warm-up à 9 heures, puis par la présentation des équipages au grand public.
Les soixante concurrents s’élanceront à 15 heures pour la mythique épreuve d’endurance automobile mancelle.

2018 - 24h Mans - Alpine A470 n°36

Signatech Alpine Matmut compte sur un trio de pilotes performant et cohérent

Déjà vainqueur de la catégorie LMP2 au volant d’une Alpine en 2016, le Français Nicolas Lapierre retrouve cette année à ses côtés le Brésilien André Negrão, avec qui il a déjà remporté une course et signé trois podiums.

L’équipage sera complété par le Français Pierre Thiriet, ancien pilote G-Drive Racing, comptabilisant 6 participations aux 24H du Mans dont 2 deuxième places. Ce trio expérimenté n’a qu’un seul objectif : réitérer la victoire d’il y a deux ans, et pourquoi pas celle d’il y a quarante ans !

2018 - Team Signatech Alpine Matmut Prologue Championnat du Monde FIA WEC

L’avis de Philippe Sinault, Team Principal Signatech Alpine Matmut

« Notre objectif est d’être le plus haut possible sur le podium. 40 ans après la victoire de Pironi et Jaussaud sur l’A442B, on nous attend au tournant de cette édition 2018. Et ça me va, je préfère assumer : nous allons jouer la gagne pour commémorer cette victoire historique pour Alpine. »

24AlpineA470

Un retour en force pour la marque Alpine

Il n’y a pas qu’en WEC qu’Alpine est engagée sur les circuits cette année. La marque est au cœur d’une formule monotype, l’Alpine Elf Europa Cup, relancée en 2018 avec un peloton d’une vingtaine d’A110 Cup, la version « compétition-client » de la nouvelle Alpine A110. Organisée par Signatech -la structure dirigée par Philippe Sinault, qui engage les Alpine A470 en endurance- sur six manches, cette compétition a débuté les 1er et 2 juin dernier sur le circuit Paul-Ricard (France) et elle se poursuivra en Allemagne, en Grande-Bretagne, en Belgique et en Espagne.

Sur le plan commercial, après le succès du modèle de lancement Première Edition, Alpine a dévoilé au salon de Genève en mars dernier les versions Pure et Légende de l’A110. La première, axée sur la conduite et destinée aux puristes, affiche un tarif de 54 700 euros. La seconde, au caractère plus sophistiqué et raffiné, est proposée à partir de 58 500 euros. Les réservations de ces versions Pure et Légende sont ouvertes dans le réseau Alpine et via l’App Alpine ; elles pourront être commandées à partir de cet été.

Tags: 24 heures du Mans alpine