par Caroline De Beaumont

Recrutements à l'ingénierie Renault, 5 questions à Gaspar Gascon

Tags: RH

Le Groupe Renault a annoncé l’embauche de nouveaux collaborateurs en CDI au sein de l’Ingénierie du Groupe Renault en 2016. Gaspar Gascon, Directeur de l’Ingénierie véhicule du Groupe Renault, nous en dit plus sur ces recrutements.

Bonjour Gaspar!

 

L’ingénierie du Groupe Renault va recruter fortement cette année, nous aimerions en savoir plus.

Le secteur automobile est en pleine évolution :  le véhicule du futur sera électrique, connecté et autonome. La voiture de demain devient une réalité, de nouvelles compétences sont donc indispensables pour accompagner ce changement.

Au cœur de ce défi, les technologies comme celles de l’électronique et de l’intelligence artificielle sont essentielles et deviennent des compétences clés pour le Groupe Renault. Nous recrutons cette année des ingénieurs pour développer les innovations de demain. Nous proposons des postes techniques notamment en électronique (hardware, logiciels embarqués, ingénierie système) mais également des postes de pilotes de projets, des experts en téléphonie ou encore des radaristes, sans oublier non plus la gestion de groupes motopropulseurs électrifiés et complexes. Les opportunités sont nombreuses !

Découvrez la video présentant les différents parcours proposés par l'Ingénierie Renault.

Et plus précisément, quels profils et compétences recherchez-vous ?

Nous embauchons à la fois des jeunes diplômés pour des postes techniques sur notre cœur de métier (ingénieurs systèmes, connectivité, automatisation de la conduite, matières, performance châssis…) et des personnes expérimentées en cours de carrière. Ces dernières viendront renforcer nos filières métiers, projets et expertise notamment sur les aspects managériaux. Nous recherchons particulièrement des profils ayant une solide expérience en téléphonie, analyse de systèmes, conduite autonome mais également des experts matières (plastique, caoutchouc…).

Les qualités relationnelles de  nos futurs embauchés sont également essentielles ! Nous voulons des collaborateurs adaptables, ouverts à l’extérieur, curieux, capables d’innover et qui ont envie de travailler en équipe.

Nous avons toujours la volonté de recruter plus de femmes (30 % des nouveaux embauchés sur les postes techniques) et de développer les profils internationaux parmi nos collaborateurs. J’en profite d’ailleurs pour rappeler qu’un niveau d’anglais courant est impératif !

Découvrez la vidéo présentant le métier d'ingénieur Expert matériaux.

Pouvez-vous nous dire les « challenges » principaux à relever dans les prochaines années ?

Comme le dit Carlos Ghosn, « L’industrie automobile verra plus de changements au cours des cinq prochaines années que dans les vingt dernières que nous venons de vivre. Et ces changements vont apporter des opportunités extraordinaires pour les entreprises dotées des compétences et de la vision pour les accueillir ».
Nos 3 défis majeurs et essentiels à relever sont : le véhicule connecté, le véhicule autonome et le véhicule zéro émission. Concrètement, plus de 10 véhicules autonomes seront lancés par l’Alliance Renault-Nissan en Chine, aux Etats Unis, en Europe et au Japon d’ici à 2020.

Quels sont les points forts de l’Ingénierie du Groupe Renault ?

L’ingénierie du Groupe Renault, c’est tout d’abord un grand centre en France avec plus de 6 500 collaborateurs dédiés au développement des futurs véhicules, le Technocentre de Guyancourt. Mais c’est également une ingénierie internationale avec la présence de centres de développement locaux en Amérique du Sud, en Russie, en Roumanie, en Inde et en Corée afin de concevoir au plus près des marchés. Le fonctionnement en réseau est au cœur de notre système.

De nombreux métiers de l’ingénierie sont « convergés», c’est-à-dire qu’ils regroupent à la fois des équipes Renault et Nissan. Cette organisation, inédite dans le secteur automobile, permet à nos collaborateurs de se développer en permanence. Nos équipes de travail sont multiculturelles et travaillent sur des problématiques internationales.

POSTE DE TRAVAIL ET EQUIPE

 

Quelles sont les perspectives d’évolution pour les jeunes embauchés ?

L’ingénierie Renault propose des parcours de carrière variés dans les filières métiers, projets ou experts. Au sein de ces filières, les passerelles entre métiers sont nombreuses et nous incitons nos collaborateurs à maitriser plusieurs métiers afin d’élargir leur vision et leurs compétences.

L’Alliance Renault-Nissan, nos partenariats (Daimler entre autre) et notre internationalisation nous permettent également de proposer des évolutions riches à l’international. Je pense particulièrement aux ouvertures d’usines pour lesquelles des collaborateurs sont « détachés » temporairement.

 

Merci Gaspar pour toutes ces informations !

Retrouvez les offres d’emploi de Renault en cliquant ici.

 

Tags: RH