par Caroline De Beaumont - Entreprise

500 embauches dans les usines françaises en 2016

Afin de soutenir la croissance du Groupe, Renault a annoncé des embauches en 2016. 500 recrutements seront effectués dans les usines françaises. José Vicente de los Mozos, Directeur de la Fabrication, répond à nos questions.

Bonjour José,

Pour la 2ème année consécutive, vous allez recruter des personnes en CDI dans le secteur de la Fabrication en France. Pouvez-vous nous en dire plus sur les enjeux actuels et futurs ?

Oui, nous allons recruter à nouveau cette année 500 collaborateurs dans les usines françaises.
Le recrutement de 1 000 personnes en CDI dans nos usines entre 2015 et 2016 est une preuve du succès des mesures concrètes prises depuis la signature du « Contrat pour une nouvelle dynamique de croissance et de développement social de Renault en France » signé en 2013 par 3 organisations syndicales (CFE-CGC, CFDT et FO).
Cet accord  a permis de rendre nos usines plus performantes et donc plus attractives en matière d’affectation de nouveaux projets véhicules ou mécaniques.
Trafic, Talisman, Espace ou le nouveau moteur électrique sont autant de nouveaux produits qui ont ainsi pu être attribués à des usines françaises pour y être fabriqués.
Ces affectations et le succès de la gamme Renault ont pour conséquence un fort niveau d’activité dans nos usines françaises, qui nécessitent que nous renforcions nos équipes ainsi que leurs compétences sur de nombreux sites industriels.
Les enjeux à venir sont simples : nous souhaitons rendre les usines Renault les plus performantes du marché. Compétitivité, souplesse, réactivité, l’outil industriel de demain doit répondre à ces enjeux, et doit surtout offrir à nos collaborateurs un cadre de travail motivant, synonyme de sécurité et d’épanouissement.

PHOTO DE GROUPE

Fabrication de la 50 000ème Zoé à l'usine de Flins en 2016


Quels sont les  types de poste à pourvoir et les profils que vous recherchez en usine ?

Les postes proposés dans nos usines concernent toutes les catégories professionnelles (ouvriers, techniciens, ingénieurs et cadres) et s’adresseront aussi bien à des jeunes diplômés qu’à des profils expérimentés en cours de carrière. Les diplômes concernés vont du CAP, BAC Pro, BTS au BAC+5.

 

Vous accordez de l’importance à la féminisation des équipes, qu’est-ce que le travail en usine peut apporter à une jeune fille ? Et réciproquement, quel est l’apport de la féminisation pour les  équipes de fabrication ?

 

La diversité des équipes est au cœur de la performance de notre Groupe, et la fabrication n'y fait pas exception. C’est la complémentarité des profils, des âges, des expériences, des genres, de formations  ou des origines qui fait la richesse d’une organisation.
Les usines,  emploient traditionnellement moins de femmes que la moyenne du Groupe Renault. Et cela est lié essentiellement à l’image que l’on peut avoir de l’industrie, comme un environnement « dur », uniquement masculin. 
Cette image appartient au passé, les conditions de travail ont sensiblement évolué par rapport à il y a 20 ou 30 ans  et l’ergonomie est prise en compte à tous les postes de travail.
A travers notre politique de recrutements très volontariste, nous poursuivons la féminisation de nos équipes de fabrication. Ainsi, nous nous sommes fixé l’objectif de recruter 30% de femmes sur les métiers techniques, tels que des postes d’opératrices, de techniciennes ou de cadres.
C’est ce que nous avons initialisé en 2015 en termes de mixité et d’équilibre dans l’environnement de travail; Et les résultats, tant en termes de performance qu’en termes de qualité, sont au rendez-vous.

CONTROLE QUALITE

Quelles sont les perspectives d’évolution pour les jeunes embauchés ?

Nos organisations évoluent régulièrement pour s’adapter aux grands changements de la société. Intégrer les nouvelles technologies suppose une montée en compétences à travers la formation. L’accélération de la compétition avec les autres constructeurs renforce nos travaux communs avec notre partenaire Nissan. Ces éléments constituent des opportunités pour quelqu’un qui rejoint notre Groupe.
La notion de « parcours » a toujours fait partie de la culture de Renault, et les métiers de la fabrication offrent de multiples possibilités quand on est motivé, impliqué et qu’on produit des résultats de qualité.

Et très concrètement, tous les sites industriels du Groupe Renault en France recrutent-ils actuellement ? Peut-on adresser sa candidature directement à l’usine qui nous intéresse ?

Les recrutements de cette année concernent la plupart des usines françaises. La voie la plus sûre pour candidater, c’est de le faire via notre site internet www.groupe.renault.com ce qui vous permettra de visualiser les postes proposés et de vous porter candidat pour l’un d’entre eux.
Nos ambitions pour le manufacturing Renault sont grandes et nous avons besoin de candidats volontaires, motivés, qui ont envie de faire du Groupe Renault un acteur majeur de l’industrie automobile dans les années à venir.

 

Merci José pour toutes ces informations!

Retrouvez les offres d’emploi de Renault en cliquant ici.

Et découvrez les métiers de la Fabrication grâce aux vidéos ci-dessous.

 

 

Tags: embauches fabrication recrutement RH