par Valérie Calloch - Entreprise

7 millions de véhicules produits à Palencia : une usine tournée vers le futur

L’usine espagnole fête son 40ème anniversaire et contribue activement au succès du Groupe, tout en misant sur l’innovation technologique. Récit.

65 000 habitants, il y a 40 ans. 85 000, aujourd’hui. La ville de Palencia, dans l’emblématique région de Castille-et-Leon, résonne par son patrimoine culturel mais également grâce à son dynamisme économique. Au cœur de celui-ci, l’Usine Renault, inaugurée en janvier 1978.

Depuis lors, celle-ci a fabriqué 13 modèles différents, dont 66 % de Mégane. Plus de 1 300 voitures sortent des chaînes de production de Palencia chaque jour et l’usine contribue activement au tissu économique local.

« Produire le sept millionième véhicule de l'usine en une année si spéciale pour nous est un honneur. Le professionnalisme des équipes et la volonté d'exceller au quotidien font de notre site le principal moteur de l'emploi local dans la région et un contributeur important aux résultats du Groupe Renault et de l'Alliance ». José Martín Vega, Directeur de Palencia.

Centre de production de Mégane Berline, Mégane Estate et Mégane R.S., ainsi que de  Kadjar, l’usine a démontré toute sa capacité à s’adapter aux défis technologiques et mutations du secteur. Pour Mégane, le site de Palencia a ainsi su intégrer des évolutions significatives au niveau du produit et du process de fabrication, pour s’adapter aux nouvelles dimensions du véhicule ou encore aux couleurs exclusives de la version sportive.

Fleuron de l’industrie automobile et de ses transformations

L’usine espagnole n’entend pas en rester là. Depuis 3 ans, elle investit pour être dans le top qualité des usines de l’Alliance, et développer un système de production connecté, agile et compétitif.

L’organisation des postes des opérateurs a été revue. Par exemple, le déploiement du full-kitting facilite leur travail : des kits de pièces sur mesure leur sont mis à disposition, en bord de chaîne, évitant ainsi les déplacements inutiles. Une seule ligne de production modernisée permet de produire quatre véhicules différents et de gérer une diversité de 336 versions.

A l’avant-garde de l’industrie 4.0, Palencia est un site pilote en termes d’innovations technologiques. Par exemple, à l’emboutissage, des capteurs installés sur les machines collectent des données pour prévenir les risques de panne et faciliter la maintenance prédictive. Sur la ligne de production, les véhicules et leurs caractéristiques techniques sont identifiés automatiquement à chaque poste, devenus des Digital Work Stations. Les pièces sont, elles, équipées de puces RFID (Radio Frequency Identification) pour une meilleure traçabilité. L’usine peut aussi s’appuyer sur des imprimantes et scanners 3D pour le prototypage rapide. La digitalisation de l’usine facilite la production en proposant des outils développés à partir des usages réels de chaque métier.

Plongée au cœur de l’usine de Palencia pendant 3 minutes :

Tags: Palencia