par Maxime Cannesson - Événement

Alpine : 2 hommes au cœur de l’A110

C’est une rencontre exceptionnelle que nous vous proposons. Celle d’hommes qui font l’histoire d’Alpine aujourd’hui. Michael van der Sande, Directeur Général, et David Twohig, Ingénieur en Chef d’Alpine nous ouvrent les portes de l’A110 et livrent leurs secrets

Un petit mot sur A110

MVDS : Toute l’équipe d’Alpine est extrêmement fière, de pouvoir révéler la voiture à Genève après tant d’années de travail. Cette nouvelle 110 symbolise toute la passion d’un Groupe pour proposer une vraie voiture de sport française. C’est la première fois qu’une voiture de sport est entièrement conçue en France, bénéficiant de tout le savoir-faire et des process de nos centres de recherche. Nous souhaitions être totalement fidèle à l’ADN d’Alpine à travers la légèreté et l’agilité d’une voiture compacte, il était donc inconcevable de la produire ailleurs qu’à Dieppe, berceau historique de la marque à travers l’usine construite par Jean Rédélé dans les années 1960.

DT : Alpine est avant tout une histoire d’Hommes. Les équipes ingénierie ont réussi à proposer un modèle tel que J. Rédélé l’avait imaginé à ses débuts tout en ajoutant son lot d’innovations chères à notre époque. Son agilité et sa légèreté viennent d’une construction tout en aluminium, le châssis faisant aucun compromis entre le confort et la tenue de route. Créer une Alpine, c’est respecter avant tout son héritage et la rigueur qu’elle impose. Celui d’une voiture de sport pour les pilotes avertis ou amateurs, à l’usage quotidien ou sur circuit.

 

Les sensations de conduite sont-elles fidèles à l’héritage d’Alpine ?

MVDS : Conduire cette nouvelle A110, c’est avant tout rester fidèle aux valeurs de la berlinette d’origine. C’est une expérience de conduite intemporelle (position de conduite très basse pour faire corps avec l’asphalte) que l’on souhaite transmettre à notre clientèle. La nouvelle voiture est très fidèle à ces valeurs d’où notre volonté de lui redonner ses lettres de noblesse.
Coté conduite, nous avons réussi à créer un mélange inédit entre prestation de haute volée (0 à 100km en 4,5sec…) combinée à une agilité exceptionnelle sur la route comme sur circuit.

DT : A l’image de la berlinette,  l’A110 n’est pas uniquement destinée à des pilotes chevronnés. Chacun pourra se faire plaisir selon ses envies sur route. Alpine, à contrario de ses concurrents propose une offre singulière, une expérience de conduite à la fois sportive mais toujours accessible pour tous.

 

Comment se positionne AS1 vis-à-vis de votre concurrence

MVDS : Si Alpine se positionne clairement sur le segment des voitures de sport, son ADN nous confère une place inédite. A la voiture de sport compacte et très agile, s’ajoute un moteur 1.8 litre turbo qui procure à l’A110 un excellent ratio poids/puissance pour une utilisation quotidienne à la fois très confortable  et très sportive.
Conduire l’Alpine A110, c’est faire le choix d’une voiture très légère, agile et performante sans renier sur le confort indispensable qu’exige notre clientèle au quotidien.

DT : Alpine a toujours été hors catégorie. Nous ne sommes ni sur le segment des sports-cars radicaux, conçus seulement pour usage sur circuit, ni sur le segment des GTs lourdes et peu ludiques,  Avec ce nouveaux modèle nous proposons une nouvelle offre équilibrée, celle d’une voiture légère, habille et 100% plaisir.

Va-t-on voir fleurir des concessions Alpine aux quatre coins du territoire ?

MVDS : Alpine sera commercialisée en 2017 dans 12 pays d’Europe puis au Japon et au Royaume Uni à partir de 2018. 60 des meilleurs concessionnaires du réseau Renault ont été sélectionnés selon des critères d’excellence dans toute l’Europe et commercialiseront l’A110. En parallèle, des show-rooms dédiés à Alpine vont voir le jour dans les prochaines semaines à commencer par celui de Boulogne Billancourt (France) en mars.
Nous proposerons une expérience unique Alpine avec des conseillers spécialement formés pour répondre aux besoins de notre clientèle.

 

Quand pourra-t-on voir les premières Alpine sur la route ?

DT : Mais elles circulent déjà, il faut simplement avoir l’œil! (rires). Si vous êtes attentifs, certaines quelque peu camouflées (prototypes, ndlr) roulent déjà sur nos routes parisiennes…

MVDS : Encore un peu de patience ! Les premières A110 seront livrées à partir de cette fin d’année sur toute l’Europe à commencer par les 1955 Alpine Première Edition pré-réservées par nos premiers clients. Pour le reste, différents niveau de finition seront proposés à partir de 50 000€.

Tags: a110 alpine Genève salon de genève sport