par Maxime Cannesson - Événement

Alpine est de retour : Interview exceptionnel de son DG adjoint, Bernard Ollivier

Le 16 février 2016 restera gravé dans l’histoire d'Alpine. Carlos Ghosn, Président Directeur Général du Groupe Renault, vient d’annoncer le retour d'Alpine en révélant le show-car Alpine Vision au terme d'une conférence de presse prolongée par une expérience réunissant les passionnés du A fléché sur les routes sinueuses du col de Turini. Naissance ou renaissance ? Stratégie et ambition ? Bernard Ollivier, figure emblématique et Directeur Général adjoint d'Alpine, s'est gentiment prêté au jeu des Questions/Réponses.

AUJOURD'HUI, ALPINE FRANCHIT UNE ÉTAPE SUPPLÉMENTAIRE DE SON RETOUR. PEUT-ON PARLER DE RENAISSANCE ?

Bernard Ollivier : Pour une bonne part je pense que oui, il s’agit bien d’une renaissance. Depuis 2013, notre engagement sportif en endurance en particulier nous a montré qu’Alpine n'a jamais cessé d'être présente et active dans le cœur des afficionados et des passionnés. 20 ans après la dernière Alpine fabriquée à Dieppe, l’action des clubs, l’enthousiasme et l’intérêt de tous les fans d’Alpine soutiennent notre projet. Nous restons pleinement fidèles à l’ADN originel du mythe avec la volonté de l'inscrire dans la modernité. Le marché sport premium a évolué et nos clients attendent aujourd'hui non seulement des prestations sportives de haut niveau mais aussi un certain degré de raffinement.

BO_2

POUVEZ-VOUS NOUS PRÉSENTER ALPINE : QUELS SONT SES TRAITS DE CARACTÈRE?

BONous pouvons résumer l'ADN d'Alpine par quelques points forts :

Alpine c'est l’élégance à la française, une élégance très simple, fluide, raffinée et non exubérante. Alpine c’est un concentré de plaisir de conduire notamment dans les petits virages (d’où le nom qui provient des virages des Alpes). Mais bien sûr ce sont des performances étonnantes liées à la légèreté. Au volant, les sensations sont intenses. Une Alpine, c’est tout sauf un véhicule aseptisé. Au contraire, elle donne des frissons. Conduire une Alpine c'est faire corps avec la machine et son environnement. Alpine porte donc des valeurs de grande modernité,

BO1

QUELLE EST L'AMBITION D'ALPINE ?

BOAlpine ira chercher une clientèle sport premium qui ne connait pas forcément Renault. Il y a non seulement les passionnés de sensations sportives mais aussi une clientèle "esthète" qui aime les belles choses et s’y identifie. Sur ces types de profil, les femmes sont aussi bien représentées. Nous visons un marché  de niche à la fois très dynamique et très exigeant. Nos clients sont sensibles à l'offre. Ils sont attentifs à l'histoire et aux valeurs des marques. Ils sont prêts à payer le prix de leurs exigences. C'est pourquoi nous pensons qu’il y a du potentiel sur tous les continents pour la proposition alternative incarnée par Alpine.

BO2

QUE REPRÉSENTE LA COMPÉTITION POUR ALPINE ?

BO: La compétition (et avec elle l’esprit de gagne !) est une partie intégrante de l’ADN d’Alpine. Pour beaucoup, Alpine faisait office de petit poucet remportant de nombreux succès face aux "grandes marques" lors de rallyes internationaux ou de circuits (Porsche, Ferrari, BMW, …). Nous sommes conscients de l’importance qu’a la compétition dans l’ADN d’Alpine. Nous avons relancé son activité sportive dès 2013 en engageant Alpine en endurance dans la catégorie LMP2 aux 24 Heures du Mans et en championnat d’Europe (ELMS) et depuis 2015 en championnat du Monde (WEC), avec le succès que l’on connait (champion d’Europe d’endurance en 2013 et 2014, podium aux 24 Heures de 2014 et aux 6 Heures du Mont Fuji 2015, vainqueur aux 6 Heures de Shanghai 2015,…). L’endurance, qui a toujours été une discipline historique d’Alpine (54 voitures au départ des 24 Heures du Mans en 11 ans avec la victoire scratch en 1978) se justifie pleinement car toutes les marques prestigieuses de sport y participent.

BO_1

UN PETIT MOT SUR LA PROCHAINE « BERLINETTE » ?

BO: Le show-car Alpine Vision, présenté à l'instant par Carlos Ghosn sera proche de notre futur coupé sportif. Les nombreux indices distillés depuis ces derniers mois précisent ce que sera la future Alpine : une "belle mécanique" élégante, racée et compacte. Mais je peux vous garantir qu’elle sera aussi bluffante par ses performances et son comportement… Alpine, en respectant son ADN, pourra s'appuyer sur le formidable savoir-faire et la passion qui anime le Groupe Renault, notamment en matière d’expertise liée au sport automobile. Alpine proposera un produit novateur apportant de la fraîcheur dans le monde de la voiture sportive (dans lequel existe pourtant de belles marques et d’excellents produits !).

Un grand merci à Bernard Ollivier pour sa disponibilité! Pour en savoir plus sur Alpine, rendez vous sur ses pages officielles :

Tags: alpine carlos ghosn ghosn monaco