par Groupe Renault - Véhicules

Essai : Nouvelle Clio Renault Sport 200 EDC, une certaine idée du bonheur

Travailler pour Renault peut procurer des moments d'exception. Prenez cette journée passée en Andalousie, sur le circuit de Guadix, en compagnie de Nouvelle Clio R.S. 200 EDC. Avant de se mettre derrière le volant (c'est un novice en la matière qui s'exprime), difficile d'imaginer que l'on va dévorer la piste avec des pointes à 165 km/h dans un état de sportive béatitude. Moteur rageur, châssis irréprochable, confort à bord optimal... le dernier bijou signé Renault Sport a ravi nos 5 sens !

essai-clio-rs-1

Un look chic

Dès qu'on s'en approche, Nouvelle Clio R.S. 200 EDC dégage une personnalité et offre un design extrêmement sensuel, souligné par l'emblématique couleur jaune sirius (4 autres coloris sont disponibles). La ligne est à la fois compact et racée, la face avant semble vouloir dévorer la route. L'identité Renault Sport transparait via une multitude de détails : logo R.S. sous le losange, diodes d'éclairage de jour intégrées dans la partie basse du bouclier, lame F1, jantes spécifiques ou encore diffuseur arrière.

Les aficionados de la précédente génération de Clio R.S. ont eu l'occasion de le souligner : cette nouvelle Clio R.S. n'arbore plus d'extracteurs d'air latéraux et surtout, c'est une 5 portes ! Sincèrement, le débat n'a pas lieu d'être. Le premier point permet d'offrir un look plus homogène, d'autant que les courbes voluptueuses du nouveau design contribuent à muscler le véhicule. Quant aux portes arrière, parfaitement intégrées (pas de poignée apparente), elles ont pour avantage d'offrir de la praticité au quotidien. Eh oui pour la plupart d'entre nous, Nouvelle Clio R.S. EDC 200 ne peut hélas prétendre rester sans cesse sur circuit. Et lorsqu'il s'agit d'installer un bébé ou de ranger des courses, ça peut s'avèrer très utile ! 

essai-clio-rs-2

Des performances choc

 L'heure est venue de monter à bord de la bête. Connu des spécialistes, le circuit de Guadix est long de 3 km, avec une alternance de virages lents et rapides. L'ambiance n'a rien à voir avec ce que l'on peut vivre sur route, même dans les meilleures conditions. Un brief nous explique le fonctionnement du Launch Control, qui permettra de s'élancer après un tour de reconnaissance. Cet équipement inédit sur une sportive compacte permet de gérer entièrement un départ arrêté. Un pied sur le frein, un appui simultané sur les palettes derrière le volant et enfin la pédale d'accélérateur enfoncée à fond, le régime monte à 2 500 tr/mn. Au lâcher de frein, l'accélération est phénoménale, les rapports s'enchaînent avec fluidité. Rappelons que l'expérience peut varier en fonction de l'option choisie avec le R.S. Drive. Le mode Normal est utile pour la vie de tous les jours. Le mode Sport offre des corrections dynamiques adaptées et des passages de rapports plus rapides. Enfin le mode Race laisse le pilote s'exprimer puisque tout est manuel et désactive ESC comme ASR. On ne rigole plus !

essai-clio-rs-3

Nous sommes donc restés sur le mode Sport. Quelques centaines de mètres parcourus suffisent à prendre conscience des aptitudes dynamiques du véhicule. Après quelques virages négociés, l'appréhension initiale laisse place au plaisir et à l'audace. Les commandes sont précises, les trajectoires optimales. La sonorité du moteur (turbo 1.6 l)  fait son effet, les pneus crissent. Quelques tours suffisent à se découvrir un tempérament de pilote en herbe. On joue, on taquine, on se fait peur... et on se surprend à sourire de quelques audaces et accélérations. La voiture de sécurité (une Mégane R.S. évidemment) nous extirpe de cette rêverie motorisée, il est temps de rejoindre le paddock et de laisser la piste à d'autres.

Vidéo : l'essai de Nouvelle Clio R.S. 200 EDC par Renault TV

Télémétrie et autres menus plaisir

Un mot sur l'habitacle de Nouvelle Clio R.S. 200 EDC, élégant (pour ne pas dire cosy) et souligné par des rappels de couleur rouge. Les principales commandes sont facilement accessibles et les signes distinctifs Renault Sport ne peuvent être ignorés. Citons le pommeau de levier de vitesse spécifique, le pédalier en aluminium et les confortables sièges baquets avec renforts latéraux.

Profitant du système multimédia tactile R-Link (en option) installé dans la console centrale, le R.S. Monitor 2.0 se présente comme un outil de télémétrie embarqué extrèmement complet. Les écrans personnalisables peuvent afficher manomètres, histogrammes et schémas de quantités de valeurs : vitesse, pression du turbo, température d'eau, régime moteur pour n'en citer que quelques unes. Le système permet également de visualiser le taux de glissement (en %) des roues ou encore le schéma interne de la boîte EDC. Enfin il est possible d'activer un chronomètre (manuellement ou via GPS) et de charger un circuit depuis une clé USB. Une véritable boite à outils électronique dont certains auront du mal à se défaire après un week-end sur piste.

essai-clio-rs-4

essai-clio-rs-5

R-Sound, pour plus de fun

Bref, Nouvelle Clio R.S. 200 EDC est un vrai bonheur. Signalons une option fort sympathique. Couplée avec la tablette R-Link, l'application R-Sound simule via les hauts parleurs, le son réaliste d’un moteur de caractère. 7 sons sont disponibles dont 3 spécifiques à ce modèle : A110, R8 Gordini et même Nissan GTR. L’algorithme de gestion du son intègre le régime moteur, la position de la pédale d’accélérateur, la vitesse du véhicule pour un réalisme saisissant. Pas forcément nécessaire dans le cadre d'une utilisation sportive, mais franchement amusant un fois activé lors d'un banal trajet.

essai-clio-rs-6

Tags: clio essai renault sport