par Maxime Cannesson - Véhicules

Essai Renault Talisman : La dolce vita en Toscane

Présenté le 6 juillet à la presse au château de Chantilly, puis star du stand Renault au Salon de Francfort en septembre dernier, nous avions hâte de tester sur route notre toute dernière berline statutaire, le Renault TALISMAN. Prenant part aux « journées blogueurs », nous avons pu nous assoir au volant de cette dernière les 25 et 26 novembre dernier. Retour sur nos 1ers kilomètres de pur plaisir.

C’est en Toscane, à proximité de Florence (Italie) que les essais presses et blogueurs viennent tout juste de se terminer. Près de 600 journalistes ont pu passer au crible les 2 modèles présentés pour l’occasion : les versions Energy dCi 160 et Energy TCe 200 InitialeParis autour d’un parcours complet mêlant petites routes urbaines, voies rapides, chemins escarpés de montagne et même une étape au circuit de Mugello, l’occasion de tester le 4Control. Un vrai bonheur.

Une silhouette qui ne laisse pas indifférent

Bien rangé en épi devant l’aéroport de Florence, notre œil est très vite attiré par le style affirmé du Renault Talisman. Sa calandre chromée accueille en son centre notre losange qui s’affirme clairement. Comme nouvelle Mégane, son long capot nervuré muscle vraiment le véhicule. Enfin, parmi tant d’autres petits détails, ses feux à jour LED dessinent la nouvelle signature lumineuse identitaire de notre gamme : la forme C attirent l’œil et permettent à cette berline de se détacher dans le paysage automobile actuel. Le tout pour gabarit généreux de 4,85m de long pour 1,87 de large et une hauteur contenue de 1,46m.

Tal_profil3 Tal2

Vous l’aurez compris, la berline a été conçue pour une invitation au voyage des plus confortable : l’habitabilité impressionne (que ce soit sa largeur habitable à l’avant, ou l’espace aux genoux à l’arrière atteignant, par ailleurs, 262mm). Côté rangement, les 25 litres présents dans l’habitacle et le volume de coffre allant 608 dm3 à 1022 dm3 (VDA) permet des trajets agréables mais surtout confortable, un must !

Une fois le volant en main, nous sommes rapidement marqués par le confort à l’intérieur de l’habitacle. L’effet est dû très certainement aux larges sièges (que dis-je aux fauteuils !) type « business class » regroupant les toutes dernières innovations Renault. Enfin la forme enveloppante des sièges et les appuis tête élargis terminent de nous convaincre.

Notons au passage qu’avec les températures hivernales de ces derniers jours, il ne nous a fallu que peu de temps avant d’apprécier l’ensemble des technologies de confort thermique associé présent dans le véhicule. Je pense notamment à la climatisation automatique bizone (parce que chacun cherche son petit confort !) avec capteur d’humidité (déclenché automatiquement en cas d’excès d’humidité dans l’air) ainsi qu’aux sièges et volant chauffant.

int

Une tenue de route sans équivalent

Ceintures attachées, à nous les fameuses petites routes de Toscane avec ses lacets et ses paysages magnifique. Et pour le coup, nous n’avons pas été déçus. La région de Florence réserve un panorama de routes multiples. Entre les voies rapides pour sortir de « l’agglomération » fiorentine, les petites routes escarpés, les lacets d’asphaltes abîmés pour atteindre les sommets enneigés, le béton lisse du circuit de Mugello, il y en avait pour tous les goûts, et de quoi ravir les amoureux de conduite que nous sommes.

Il faut dire qu’avec Multi-Sense, (déjà intégré sur Renault Espace ou Kadjar), nous avons été bluffés les qualités dynamiques et les sensations de conduite propre à chacun. En un clic à portée de main, le dispositif agit sur le système 4Control (4 roues directrices), l’amortissement piloté, la direction, le moteur, et la boite EDC (tout comme sur les instruments de bord, la sonorité du moteur ou encore l’ambiance lumineuse à l’intérieur de l’habitacle).

int

Piloté par la molette sur la console centrale ou via R-Link2 (toujours aussi intuitif !), Talisman propose diffèrent mode de conduite déjà pré-paramétrés et un mode ajustable car on sait ô combien chaque conducteur à son propre style de conduite.

La tenue de route est donc parfaite et la sérénité omniprésente. L’amortissement piloté fonctionne de concert avec le système 4Control permettant ainsi une maitrise et un confort total dans les mouvements les plus soudains et de grandes amplitudes (testé lors d’un atelier dédié sur le circuit de Mugello).

Tal_Mug Tal_Mugel2 Tal_Mugel

Côté motorisation, les deux moteurs testés ne nous ont pas déplu.  L’Energy dCi 160 EDC (technologies Twin Turbo) s’est révélé souple et réactif pour une consommation faible de 4,4l/ 100km (émission de CO2 contenues à 115g/km. Le moteur Energy TCE 200 EDC était quant à lui plus dynamique plus propice à des amateurs de conduite plus sportive pour une consommation de 5,6l/100 km et 127g/km (émission de CO2)

Conçu pour durer

Au bout du compte (et de nos 400 km), il s’avère que Renault Talisman demeure une berline robuste, intraitable sur les fondamentaux de la sécurité et de la qualité.

Pour preuve, Talisman est équipé du must en sécurité (régulateur de vitesse adaptatif, freinage d’urgence, feux d’éclairage en virage). Tout est fait pour nous accompagner dans notre conduite sereine à travers une série d’alerte bien utile lors de défaut d’attention (et il y a de quoi avec les magnifiques paysage toscans) : alerte de franchissement de ligne, alerte de distance de sécurité, alerte de survitesse avec reconnaissance des panneaux de signalisation, avertisseur d’angle mort...

Enfin, notons des aides à la conduite très pratiques pour un usage au quotidien tel que le dispositif Easy Park Assist (aide au parking), affichage tête haute (pour une positionnement confortable pour les longs trajets), le frein de parking assisté, aide au démarrage en côte, la carte main libre ou l’ouverture de coffre automatique.

Tal4 Tal7

Alors, envie de l’essayer ?

Renault Talisman entrera progressivement dans les concessions de l’ensemble des pays européens (sauf pays à conduite à droite) ainsi que des pays du Maghreb et de l’Est en 2016. Commercialisation à partir de la fin d’année 2015 pour la France et la Belgique.

Tags: berline essai essais talisman