par Caroline De Beaumont - Sport

Formula E : Renault-e.dams champion pour la 3e fois !

La troisième saison de Formula E se termine par un nouveau triomphe de l’équipe Renault-e.dams qui confirme sa suprématie dans le championnat FIA de monoplaces 100 % électriques !

Premier constructeur automobile à s’être impliqué en Formula E, Renault touche une nouvelle fois les dividendes de son esprit pionnier. Fondée par Alain Prost et Jean-Paul Driot, l’équipe Renault-e.dams vient de s’adjuger pour la troisième fois consécutive le titre décerné à la meilleure équipe au Canada hier. Avec six victoires sur douze courses, le verdict est net.

Lors de cette saison 3, l’équipe Renault-e.dams a pourtant dû affronter une concurrence plus ardue que jamais avec l’arrivée de Jaguar et l’engagement désormais officiel d’Audi auprès de l’écurie ABT. Autant de prétendants à la victoire qui s’ajoutent à Mahindra et DS, constructeurs généralistes déjà présents, ou aux spécialistes de l’électrique que sont Venturi, Nextev et Faraday Future.

Preuve du caractère concurrentiel du championnat : il a fallu attendre la cinquième course pour qu’une Renault Z.E. 16 s’élance de la pole position.

Cela s’explique en partie par le fait que nous focalisons notre préparation sur la course », Alain Prost, co-propriétaire de Renault Edams.

Et cette stratégie a payé ! Champion en titre, Sébastien Buemi a parfaitement su faire la différence en course puisqu’il a remporté les trois premières épreuves de la saison, dont deux étaient disputées sur des territoires visités pour la première fois par la formule électrique : Hong Kong et Marrakech.

Le pilote suisse ne s’est pas arrêté là puisqu’il a gagné aussi à Buenos Aires, Monaco, Paris et Berlin en course 2. La victoire parisienne restera comme temps fort de la saison, tant Renault-e.dams souhaitait enfin l’emporter sur ses terres. Pour Sébastien Buemi, il était aussi primordial d’engranger le maximum de victoires avant le meeting de New-York auquel il ne pouvait participer car retenu par un autre engagement en Championnat du monde d’endurance. Il avait réussi à compenser son absence à ces deux courses et abordait le dernier meeting en tête du championnat pilotes. Malheureusement, un week-end compliqué au Canada l’a empêché de conserver son titre, malgré ses six victoires.

Moteur électrique, boîte de vitesses, système de récupération d’énergie, gestion de la batterie… les solutions technologiques développées par Renault ont une nouvelles fois fait référence.

Le contexte de la compétition nous permet de tirer des enseignements très précieux, y compris pour la série. Cela nous amène à développer la technologie électrique pour le futur » Alain Prost, co-propriétaire de Renault Edams.

Illustration de ces progrès : dans moins de deux ans, les Formula E utiliseront une batterie permettant de doubler leur autonomie !

Ces succès acquis en Formula E confirment l’expertise de la marque dans le domaine de la motorisation électrique et offrent une superbe caisse de résonance à la position de leader de Renault sur le marché des véhicules électriques en Europe. 

Tags: Formule E