par Maxime Cannesson - Véhicules

#GIMS2016: 5 questions à Eric Feunteun, Directeur du programme VE

Renault célèbre, à Genève, son leadership sur le véhicule électrique en Europe, en dévoilant ZOE "Swiss Edition", une version haut de gamme de la citadine électrique. L'occasion rêvée de faire le point sur le programme véhicule électrique du Groupe Renault à travers Eric Feunteun, Directeur du programme VE.

Renault présente "ZOE Swiss Edition" à Genève, pouvez-vous nous en dire plus sur cette Série Limitée ?

Eric Feunteun: ZOE « Swiss Edition » préfigure le haut de la gamme de ZOE qui sera commercialisée en Europe à partir de septembre 2016. Elle s’adresse à une clientèle mobile soucieuse de l’environnement à la recherche d’une élégance exclusive. Et les deux ne sont pas antinomiques !

ZOE_SWE

Nous avons souhaité donner une grande importance au développement de l’intérieur pour une clientèle exigeante.  Ainsi, ZOE Swiss Edition est équipée d’un intérieur gris fumé avec une sellerie cuir haut de gamme. Par ailleurs, le levier de frein de parking est habillé de cuir, des sur tapis en velours. Enfin, les enjoliveurs de planche de bord et le totem R-Link adoptent une teinte « gris fumé métallisé »pour un rendu global très homogène. A l’extérieur, nous proposons une nouvelle teinte « Gris Yttrium » et de nouvelles jantes 16’’. N’oublions pas les 6 haut-parleurs Bose qui restituent un son d’une grande pureté.

ZOE « Swiss Edition » sera disponible avec le moteur R240, En fonction des marchés, ce niveau de finition pourra être commercialisé soit via une version soit via une série limitée et les appellations seront révélées à l’ouverture des commandes dans chacun des pays après l’été. Patience !

ZOE_SWE_2

 

Renault a annoncé son leadership sur le véhicule électrique en Europe, y a-t-il une volonté d’accroitre ce leadership sur d’autres marchés ?

EF: Renault est aujourd’hui leader en Europe mais peu savent que nous avons également le premier parc de véhicules électriques en Corée avec SM3 ZE.

A travers l’annonce de la commercialisation de Fluence ZE en Chine, Renault confirme également son engagement dans le premier marché véhicule électrique au monde. Sur d’autres continent, Renault joue son rôle pionnier et d’expert du véhicule Zéro Emission pour rebondir sur les opportunités de développement du véhicule électrique et contribuer à développer l’éco-système nécessaire. Nous sommes ainsi présents dans plus de 40 pays. Citons notamment la Colombie, l’Uruguay, la Jordanie, les GCC, Hong-Kong, l’Australie, la Malaisie….

De nombreux constructeurs présentent des modèles électriques à Genève, comment Renault compte il tirer son épingle du jeu ?

EF: Renault a été le précurseur en matière de véhicule électrique. Nous comptons bien rester à la pointe dans ce domaine avec de nombreuses évolutions. En 2014, et l’année de la nouvelle génération de moteur électrique R240,  nous avons pu augmenter la performance de nos véhicules  tant en matière d’autonomie que de vitesse de charge.

La compétition que se mène les différents constructeurs est avant tout bénéfique pour nos clients et ne fait que conforter le choix stratégique de l’Alliance Renault-Nissan dans la mobilité 100% électrique.  

Lorsque l’on voit la croissance du segment C, peut-on imaginer un crossover électrique dans la gamme Renault à court ou moyen terme ?

EF: Avec 4 véhicules dans la gamme, nous avons d’ores et déjà une couverture du marché très large. L’idée de Renault est d’apporter la mobilité électrique à un cout abordable pour les clients. Si un jour les conditions sont réunies pour le faire dans ce segment, pourquoi pas, mais rien n’est prévu à ce jour.

ZOE-EF2

La question de l’autonomie reste un frein important à l’achat d’un véhicule ZE, Renault a-t-il des solutions concrètes à proposer ?

EF: Rappelons d’abord que l’autonomie actuelle de ZOE (entre 120 et 170km réels) couvre une large part des besoins quotidiens des clients européens du Segment B. Leur niveau de satisfaction élevé ne manque pas d’ailleurs le confirmer.

Par ailleurs, la multiplication des bornes de recharge, en particuliers les corridors autoroutiers (bornes tous les 70km) sont également des éléments de réassurance forte pour les clients. Au-delà de la vingtaine de km gagnés en 2015 grâce au moteur R240, nous avons également confirmé un doublement de l’autonomie de ZOE d’ici quelques années, une innovation de nature à convaincre encore plus de client de franchir le pas.

Merci à Eric Feunteun pour sa disponibilité. Retrouvez le sur Twitter ici

Tags: #GIMS electric electric vehicles geneva motor show Genève ze zoe