par Caroline De Beaumont - Sport

GP de Hongrie : des pilotes très occupés !

Si la course elle-même dure un peu moins de deux heures, un Grand Prix accapare en fait les pilotes pendant quatre jours sans vraiment leur laisser le temps de souffler. Revue de leurs emplois du temps autour du Grand Prix de Hongrie !

JEUDI

• 10 h 45-11 h 45 : inspection du circuit du « Hungaroring » à pied. Une formalité importante selon Jolyon Palmer.

C’est particulièrement utile pour les nouvelles pistes mais aussi pour les autres circuits car cela permet de repérer tous les changements, comme de nouveaux vibreurs ou des choses plus subtiles comme un changement de revêtement, par exemple. C’est aussi agréable de passer du temps avec les ingénieurs à l’air libre et non confinés devant un écran d’ordinateur. C’est important de pouvoir discuter réglages avec nos ingés en visualisant concrètement les virages concernés ».
Jolyon Palmer, pilote du Renault Sport Formula One Team

• 13 h 00 : déjeuner
• 14 h 00-14 h 30 : point presse
• 14 h 30-15 h 45 : briefing de l’épreuve
• 15 h 00 – 15 h 25 : interviews avec des médias
• 15 h 45-15 h 50 : signatures des produits de merchandising
• 15 h 50 – 16 h 15 : rencontre avec les pilotes de l’Eurocup
• 16 h 25 – 16 h 45 : séance d’autographes
• 19 h 15 – 21 h 00 : participation à une opération de relations publiques avec Renault Hongrie

VENDREDI

• 09 h 00 : réunion présentant le programme technique de la journée
10 h 00 – 11 h 30 : essais libres 1.

Cette séance est surtout consacrée à valider les réglages de la voiture et à essayer d’éventuelles nouvelles pièces sur la voiture ». Jolyon Palmer

• 11 h 40 : debriefing avec les ingénieurs.
• 12 h 30 : déjeuner.
14 h 00 – 15 h 30 : essais libres 2.

Cette séance est destinée à valider les changements apportés à la voiture après avoir intégré les enseignements de la séance 1. Nous nous concentrons aussi beaucoup sur la performance des pneus et l’analyse de leur comportement ». Jolyon Palmer

• 15 h 40 : debriefing avec les ingénieurs
• 16 h 15 – 16 h 35 : point presse
• 17 h 00 : briefing FIA des pilotes
• 18 h 00 : réunion « performance »
• 19 h 00 : diner

SAMEDI

• 10 h 00 : réunion présentant le programme technique de la journée
11 h 00 – 12 h 00 : essais libres 3.

Cette séance est la dernière opportunité pour tester des changements. Elle est aussi dédiée à la préparation de la séance de qualification qui sera décisive pour la position sur la place au départ. »

• 12 h 10 : debriefing avec les ingénieurs
• 13 h 00 : réunion définissant la stratégie des qualifications
• 14 h 00 – 15 h 00 : qualifications. Objectif : aller jusqu’en Q3 avec une place dans le top 10 !
• 15 h 00 – 15 h 10 : interviews télé
• 15 h 15 : déjeuner
• 15 h 35 : opération auprès des invités dans le Paddock Club
• 16 h 00 : réunion « performance »
• 16 h 30 – 17 h 00 : point presse
• 17 h 00 – 17 h 30 : opération de relations publiques avec la FOM

DIMANCHE

• 10 h 15 : réunion « stratégie de course ».

Le gros du travail a déjà été fait le vendredi et le samedi. Le planning est donc un peu plus léger le dimanche matin et c’est une bonne chose car cela permet de bien se préparer et se concentrer avant la course. Il ne faut surtout pas oublier de manger et de bien boire avant le départ ! » Nico Hulkenberg, pilote du Renault Sport Formula One Team

• 10 h 50 : opération de relations publiques au Paddock Club
• 11 h 15 : réunion d’avant-course
• 12 h 00 : déjeuner
• 12 h 30 : parade des pilotes
• 13 h 30 : mise en grille
14 h 00 : départ !
• Après l’arrivée : interviews TV & media
• 16 h 15 : débrief de la course

Rendez-vous ce week end pour le Grand Prix de Hongrie, dimanche 30 juillet à 14h (CET).

En savoir plus

Grand Prix de Hongrie

 

Tags: renault sport f1