par Caroline De Beaumont - Sport

[Ils racontent] Une course d’endurance belge avec l’Alpine A460

La Belgique a accueilli ce samedi 7 mai, les 6 Heures WEC de Spa-Francorchamps. On parle d’une « victoire héroïque », d’une course « haletante jusqu’aux dernières minutes » pour l’Alpine A460 n°36 de Nicolas Lapierre / Stéphane Richelmi / Gustavo Menezes.

Les principaux intéressés racontent cette course exceptionnelle :

Alpine_77827_global_frCette course nous a procuré beaucoup d’émotions, avec en conclusion la première victoire de l’Alpine A460. Bernard Ollivier, Directeur général adjoint d’Alpine.

 

 

 

Alpine_77850_global_frCette épreuve s’annonçait plutôt bien, avec la n°36 qui était deuxième des qualifications grâce à l’homogénéité de l’équipage. Après un gros travail des ingénieurs et des pilotes, nous avions mis le doigt sur les bons réglages pour ce circuit. Philippe Sinault, Team principal Signatech Alpine

 

 

Alpine_77840_global_frNous avons bien construit notre avance, jusqu’à ce que tout soit remis à zéro avec la voiture de sécurité. Gustavo Menezes

 

 

Alpine_77838_global_fr Il fallait alors attaquer pour creuser un écart avant de faire un ‘splash’ dans les derniers tours.  Nicolas Lapierre (Pilote)

 

 

Alpine_77851_global_frLa situation devenait plus compliquée pour nous, mais Nicolas a fait la différence. Stéphane Richelmi (Pilote)

 

 

Alpine_77841_global_frNicolas a réussi à reprendre la tête grâce à un dépassement d’anthologie. Au même moment, l’abandon de la n°35 après un accrochage avec une GT a tempéré notre joie, mais cette victoire est véritablement celle de toute l’équipe. Philippe Sinault (Team principal Signatech-Alpine)

 

 

Alpine_77855_global_frC’est génial de repartir en tête du championnat !  Gustavo Menezes (Pilote)

                                            

Alpine_76649_global_frC’est un énorme boost de confiance avant les 24 Heures du Mans. Nous avons encore des progrès à faire, des petites choses à faire évoluer, mais nous savons dans quelle direction aller. Philippe Sinault (Team principal Signatech Alpine)

                                                    

Il manque juste LA photo du dépassement magique qui nous a permis de prendre la première place à 3 tours de la fin. Elle n’existe pas. Quel dommage. Christophe Deville, attaché de presse Sport Auto.

                                        

 

 

 

Tags: alpine sport WEC