par Maxime Cannesson - Patrimoine

La Renault 16 célèbre ses 50 bougies

S’il y a bien une voiture qui témoigne de l’esprit du slogan des années 1980 Renault, « des voitures à vivre », c’est bien la Renault 16. Présentée pour la toute première fois à l’occasion du Salon de Genève 1965, l’illustre Renault fête cette année ses 60 ans ! Coup de projecteur sur une des plus ingénieuses berlines de son époque.

« La voiture des familles attirées par les modernités de la société de consommation » telle était la vision donnée à la R16 par Pierre Dreyfus. Force est de constater que Président Directeur Général de Renault  de l’époque avait vu juste. En 15 ans (1965 – 1980) la berline a su conquérir les familles en quête d’ascension sociale dans une France en plein baby-boom à travers la production de 1,8 million d’unité, principalement dans son usine de Sandouville (Normandie), spécialement bâtie pour elle.

En avance sur son temps

La feuille de route dressée par P. Dreyfus à son designer Gaston Juchet était claire « nous devons nous y prendre autrement, une voiture ne doit plus être quatre sièges et une malle, elle doit être un volume ». Message recu 5/5 puisque  Renault présente lors du Salon de Genève 1965, sa nouvelle berline d’un genre nouveau : deux volumes avec un hayon pour accéder au coffre. Par sa volonté de mêler aspects pratiques et ligne élégante à six glaces, la Renault 16 offre un polyvalence d’utilisation inédite pour l’époque et semble plaire aux badauds helvètes. Elle surprend par son style décalé et convainc rapidement le public. Ce pari stylistique est salué rapidement par les professionnels qui lui attribuent le prix de la voiture de l’année un an plus tard.

R16_2 R16_3

 R16_4

La voiture à tout faire

S’il a bien une voiture ajustable selon ces envies et à l’écoute des besoins du moment, c’est bien la  Renault 16. Avant-gardiste, la R16 offre une polyvalence d’utilisation rare pour l’époque. Entre son coffre offrant quatre configurations de rangement, sa banquette arrière coulissante, rabattable et amovible, c’est une voiture multi-usage qui est proposée au grand public.

R16_9 R16_7 R16_5

Des solutions techniques d’avant-garde

La Renault 16 a également marqué son temps par la modernité et l’avant-gardisme de ses caractéristiques techniques. Son excellent comportement routier était permis par le châssis à traction, encore rare sur ce segment à l’époque, et l’installation de ces moteurs en position centrale avant. Ces derniers, ainsi que la boîte de vitesses et la culasse, étaient coulés en aluminium sous pression, une première européenne. Dès 1968, la version TS pour Tourisme Sportif amène de nombreux équipements innovants en série, tels que la lunette arrière dégivrante, les phares additionnels à iode ou les essuie-glaces deux vitesses avec lave-glace quatre jets ainsi que le rétroviseur intérieur avec réglage jour/nuit. Et en 1969 les feux de recul sont proposés, de même que les vitres avant électriques, le toit ouvrant électrique et la sellerie cuir. Riche et généreuse, la dotation de la Renault 16 était valorisante. Elle faisait entrer ses possesseurs dans la société de consommation de masse, avec une nouvelle façon de vivre l’automobile.R16_6

Tags: anniversaire renault classic