par Youmna HALIFA - Innovation

La Smart Island, un aperçu de la mobilité de demain ? 4 questions à notre expert Eric Feunteun

Pourrons-nous bientôt vivre en totale autonomie énergétique sur une île ? La révolution électrique ne se limite pas aux modes de transport, elle impacte nos écosystèmes et modifie notre vie quotidienne. Groupe Renault et Empressa de Electricidade da Madeira (EEM), ainsi que le Gouvernement Régional de Madère, s’associent et lancent le premier écosystème électrique intelligent sur l’Ile de Porto Santo, dans l’archipel de Madère au Portugal. Eric Feunteun, Directeur de Programme Véhicules Electriques et Nouveaux Business du Groupe Renault, nous en dit plus sur le sujet.

En quoi consiste ce projet de « Smart Island » sur lequel le Groupe Renault s’est investi à Porto Santo ?

Eric Feunteun, Directeur de Programme Véhicules Electriques et Nouveaux Business du Groupe Renault.

C’est un projet d’une ampleur inédite ! Le Groupe Renault vient en effet de créer avec le producteur et fournisseur d’électricité EEM la première « Smart Island », et ce pour accompagner la transition énergétique de l’île de Porto Santo vers le développement des sources d’énergie renouvelables, solaire et éolienne. L’objectif ? Arriver à 80% d’énergie et de mobilité décarbonnées sur ce territoire à très court terme. Pour cela, les équipes travaillent depuis le début de l’année à la mise en place des solutions de charge intelligente (smart charging) et de stockage stationnaire de l’énergie avec des batterie de « seconde vie » issues des véhicules électriques du Groupe Renault.

Ces solutions s’accompagnent du développement du parc de véhicules électriques, pour une île encore plus propre. Pour ce projet, le Groupe Renault s’est entouré de partenaires tels que The Mobility House ou encore Bouygues Energies et Services.

Quels sont les enjeux et les engagements pour le Groupe Renault sur ce projet en termes de mobilités intelligentes ?

Nous confirmons, au travers d’une réalisation concrète, notre engagement dans l’économie circulaire avec la création d’un écosystème électrique intelligent au sein duquel le véhicule électrique occupe un rôle positif majeur. Aujourd’hui, le véhicule électrique joue un rôle fondamental pour favoriser le développement des énergies renouvelables dans les réseaux électriques. Il propose une solution compétitive pour stocker de l’électricité et ainsi à contribuer à la transition énergétique même au-delà de la mobilité.

40 bornes connectées vont être ainsi installées sur l’île par le Groupe Renault et EEM. Elles serviront à charger de façon intelligente les véhicules électriques, c’est à dire à activer la charge lorsque le réseau est en période de surproduction. Nous implanterons également deux systèmes de stockages stationnaires avec des batteries de seconde vie issues de Kangoo et ZOE. Une partie de ces batteries proviennent de véhicules de l’île de Madère. En les réutilisant localement, nous limitons  l’empreinte carbone. Enfin, dans un deuxième temps, la charge intelligente bidirectionnelle permettra d’utiliser la batterie de deux prototypes de ZOE pour stocker et restituer de l’énergie en fonction des besoins du réseau électrique.

Pour le Groupe, l’enjeu de ce projet est fort : il témoigne de l’importance des véhicules électriques en tant que leviers majeurs dans la gestion énergétique d’un écosystème global, connecté à d’autres services. La valorisation de ces services rend encore plus accessible l’accès au véhicule électrique car elle optimise le coût complet du véhicule.

Quel est l’intérêt pour une île comme Porto Santo de se lancer dans ce genre de projet ?

L’île de Porto Santo cherche à augmenter sa production en énergie renouvelable. En ce sens, les solutions proposées par le Groupe Renault  lui permettent de stocker et réguler la production intermittente issue des panneaux solaires et des éoliennes.

C’est aussi l’occasion de développer une offre de mobilité moderne et Zéro Emission.

Le projet a été confié à notre Groupe car en tant que pionnier et leader européen du véhicule électrique ; nous disposons de plusieurs années d’expertise sur la mise en place de l’écosystème des véhicules électriques.

Quelles perspectives vous ouvrent cette réalisation ?

Ce projet constitue une première étape. Notre objectif est de construire un modèle reconductible sur d’autres îles, éco quartiers ou villes… en étant toujours animés par la même vocation : déployer à grande échelle des solutions de mobilité électrique abordable pour tous. Par ailleurs, nous souhaitons également valoriser ces solutions auprès de tous les énergéticiens comme EEM, en tant que solutions permettant d’atteindre, sur certains écosystèmes, jusqu’à 100% de productions d’énergies renouvelables et une autonomie énergétique.

Tags: électrique Smart Island zoe