2018 - Carlos GHOSN - Chairman and chief executive officer of Renault-Nissan-Mitsubishi - CES

par Emmanuel GENTY - Entreprise

Le Groupe Renault prépare les services de mobilité de demain avec le fonds Alliance Ventures

Tags: alliance

Le 9 janvier 2018 au salon CES de Las Vegas, Carlos Ghosn, Président-directeur général de Renault-Nissan-Mitsubishi, a annoncé la création d’Alliance Ventures, un fonds de 1 milliard de dollars sur cinq ans, destiné à soutenir des start-up innovantes dans les technologies et les nouveaux services de mobilité. Déjà engagé dans ce domaine grâce à certaines de ses filiales, le Groupe Renault finance 40% de cet investissement. Une étape stratégique qui positionne toujours plus le Groupe comme acteur majeur des nouvelles mobilités.

Evolutions technologiques d’envergure, attentes des populations urbaines en forte évolution, nouvelles réglementations : la mobilité, en particulier en milieu urbain, évolue rapidement. Les possibilités de service autonome, autant que le partage, sont des enjeux clés qui interpellent et sur lesquels l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi se positionne en tant que leader.

En participant à hauteur de 40% au fonds de Renault-Nissan-Mitsubishi, Alliance Ventures, le Groupe Renault confirme son engagement dans le développement de ces nouveaux services de mobilité, et apporte une nouvelle pierre à une démarche d’innovation au cœur de la stratégie du Groupe, illustrée par exemple par le travail réalisé par les filiales Renault Mobility et RCI Bank & Services. Et ce, sept ans après la création du premier Open Innovation Lab du Groupe Renault dans la Silicon Valley !

L’open Innovation au cœur de la mobilité

« Ce fonds d’investissement créera des opportunités de collaboration entre l’Alliance et les startups les plus prometteuses travaillant sur les technologies de la mobilité du futur. »
Carlos Ghosn, CES 2018, Las-Vegas

Le but de ce fonds est de réaliser des investissements stratégiques dans des start-ups pour apporter à l’Alliance les éléments technologiques qui lui permettront de développer les solutions de mobilité de demain. Alliance Ventures financera également l’incubation voire la création de nouvelles entreprises et l’établissement de nouveaux partenariats.

« Notre approche d’open innovation créera un cadre de travail adapté pour les entrepreneurs et les startups, qui pourront en retour bénéficier des effets d’échelle et de l’envergure globale de l’Alliance. Ce fonds reflète l’esprit collaboratif et entrepreneurial qui est au cœur de l’Alliance. »
Carlos Ghosn, CES 2018, Las-Vegas

Des investissements pour la mobilité de demain

Il est impossible d’ignorer que la façon dont les gens se déplacent et utilisent un véhicule est en train de changer. Renault croit toujours en l’avenir de la voiture individuelle, à condition qu’elle s’adapte et que ses technologies et son design se mettent entièrement au service des usagers comme l’a montré le prototype SYMBIOZ.

Mais sans négliger la place croissante -et sans doute bientôt prépondérante- des services de mobilité à la demande et partagés, qui seront à terme entièrement autonomes. Et dont le développement ne peut se faire sans partenariats avec des entreprises des secteurs privé et public, ni investissements dans des sociétés spécialisées et innovantes, comme Alliance Ventures s’y destine.

Objectif 2022

Renault collabore avec Transdev dans le cadre du développement de solutions de mobilité avec des véhicules autonomes sans conducteur. Les deux entreprises travaillent sur deux sites pilotes (Saclay et Rouen) à la conception de systèmes de transport complets et modulaires qui permettront aux clients de réserver leurs trajets, et aux opérateurs d’exploiter et de gérer une flotte de véhicules autonomes. Nissan, notre partenaire de l’Alliance, fait de même à Yokohama au Japon avec DeNa.

Au sein de l’Alliance et avec ses filiales, le Groupe Renault a déjà pris position sur plusieurs niveaux de la chaîne constituant les nouveaux services de mobilité : plateforme de réservation intégrée taxis et VTC Karhoo, solution de gestion automatisée des flotte Yuso, service de VTC Marcel, etc.

En octobre 2017, à l’occasion de la présentation du nouveau plan stratégique « Drive the Future » du Groupe Renault, Carlos Ghosn a annoncé le déploiement de « services de mobilité à la demande par véhicules robotisés » d’ici 2022.

Tags: alliance