2018 - Renault ZOE - Rallye des gazelles - en situation

par Groupe Renault - RSE

Le Rallye des Gazelles en ZOE... Elles l'ont fait !

Tags: zoe

Parcourir le désert en voiture électrique au volant d'une ZOE, dans les mêmes conditions qu'un véhicule 4x4 thermique classique ? C'est le pari fou que se sont lancées deux collaboratrices du Groupe Renault : Solen Kerleroux et Carine Poisson à l'occasion de la 28e édition du Rallye des Gazelles. Elles prouvent que le véhicule électrique n’a aucune limite !

Quelles étaient vos motivations sur ce rallye ?

Solen et Carine : Nous sommes ingénieures chez Renault depuis plus de 15 ans. Nous avons déjà fait le Rallye en 4x4, il y a quelques années. Mais s'engager au volant d'une ZOE dans la catégorie "crossover" (SUV) est l'aboutissement d'un projet hors du commun, mené par une équipe de collègues passionnés ! ZOE est la première voiture 100 % électrique dans l’histoire du Rallye des Gazelles à s’inscrire dans cette catégorie. Et c'est avec un minimum de préparation que la voiture a été engagée pour relever ce challenge incroyable.

Nous étions tous guidés par le même rêve : voir notre petite citadine électrique sillonner les oueds (lits de rivières), franchir les obstacles et défier les herbes à chameaux. Ceci pour la sortir de son image de
« voiture de ville » et montrer son potentiel dans des conditions de conduite "off-road", notamment grâce à son fort couple à faible vitesse.

Quelles sont les modifications qui ont été apportées à la voiture de série ?

Solen et Carine : Elles sont vraiment minimes ! Les seules modifications ont consisté à rehausser le véhicule, mettre de gros pneus 4x4, implanter des protections sous le moteur et le train arrière. Mais tous les éléments importants étaient rigoureusement de série : la batterie, le moteur, aucun renfort rajouté et surtout pas de modification au niveau de la traction. ZOE est restée en deux roues motrices.

Les pistes empruntées étaient les mêmes que pour les crossovers engagés dans la même catégorie, et souvent communes avec les 4x4 du Rallye. Imaginez ZOE roulant non-stop pendant dix jours sur des pistes totalement déformées, dans le fesh-fesh (sorte de sable mou) ou dans les dunes de Merzouga, sur des pierres de toutes tailles, où il devient presque impossible de tenir une carte ou surveiller le cap… Mais ZOE s'est montrée bien mieux adaptée au désert et beaucoup plus confortable que ce que nous le pensions. Notamment sur les terrains rocailleux où sa souplesse, son couple immédiat et l’absence de changement de rapports, lui permettaient de survoler le sol en comparaison des 4x4 qui péchaient par leur rigidité. Et quel silence !

Quelles sont les principales difficultés que vous avez rencontrées ?

Solen et Carine : Nous avons rencontré pas mal d'obstacles difficiles à franchir avec 2 roues motrices et vécu un grand moment de solitude dès le prologue, où il nous a fallu pas moins d'une heure pour nous désensabler. Mais cette déconvenue nous a appris à mieux comprendre comment ZOE se comportait.

Sur la première étape, nous n'avions pas le droit à la recharge. Cela nous a joué des tours car, à trop appuyer sur la pédale, nous sommes tombées en panne ! Le lendemain, nous avons donc opté pour la sécurité en rentrant au bivouac par les pistes, c’est-à-dire sur un terrain relativement propice. Et là… surprise ! Il nous restait encore suffisamment d'autonomie pour aller chercher les deux dernières balises en roulant « au cap », c’est-à-dire en suivant la trajectoire la plus courte identifiée sur la carte. Par la suite, nous avons donc adapté notre stratégie à chaque étape. En fonction de la nature du terrain et des distances, nous options soit pour les pistes soit pour le cap.

2018 - Renault ZOE - vue de face - Rallye des gazelles

Le Rallye des Gazelles

Le Rallye Aïcha des Gazelles obéit aux règles de la course d'orientation. Elle comporte un prologue et six étapes en hors-piste, dont deux d'entre elles sont des étapes marathon de deux jours. 2 500 kilomètres de lits de rivière desséchés, de champs de pierres et de dunes sablonneuses du désert de Sahara marocain doivent être couverts par les équipes avec uniquement l'aide d'une boussole et d'une carte au 1⁄100 000e afin de tracer leur itinéraire entre les points de contrôle.

Tags: zoe