par Valérie Calloch - Entreprise

L'usine Renault de Cléon : une des vitrines technologiques du Groupe

Avec près de 100 millions de moteurs et de boîtes produits, l’usine de Cléon fête cette année ses soixante printemps.

Créée à l’origine pour fabriquer des boîtes de vitesses, elle produit également des moteurs essence, des moteurs diesel et des moteurs électriques.

Résolument tournée vers l’avenir, elle compte parmi les sites pilotes du Groupe en matière d’industrie 4.0.

Face à un marché en pleine croissance, l’usine va tripler ses capacités de production de moteurs électriques et industrialiser un moteur électrique nouvelle génération à partir de 2021.

L’excellence mécanique

Cléon est à la pointe de la technologie. Trois lignes d’usinage « Alliance Standard Line » ont été inaugurées il y a quelques mois. Ces lignes usinent vilebrequins, carters cylindres, et culasses. Elles sont flexibles (essence, diesel) et produisent des moteurs destinés à Renault et Nissan.

Elles ont une double vocation : répondre à l’évolution industrielle et capacitaire de l’usine, mais aussi anticiper l’adaptation du produit pour répondre aux nouvelles normes de dépollution. Plus écologiques et interconnectées, elles transmettent des informations directement à leur pilote, au conducteur d’installation et peuvent alerter par exemple sur une montée en température, une vibration sur un roulement, afin d’anticiper son changement.

Le site de Cléon : acteur majeur du pôle français du Véhicule Electrique

Vitrine technologique du Groupe

Ainsi prédisposées à l’usine du futur, ces nouvelles lignes de production permettent la prédictivité de la maintenance*, l’exploitation des données liées aux pièces et la traçabilité unitaire des produits.

L’usine teste et déploie aussi de nombreuses briques technologiques de l’usine 4.0 : chariots automatisés pour la logistique, capteurs, impression 3D, exosquelettes, robots collaboratifs ou formation en réalité virtuelle.

Le quotidien des opérateurs est également facilité par des applications digitales sur smartphone.

Le site de Cléon : acteur majeur du pôle français du Véhicule Electrique

2018 - Sites industriels France - Groupe Renault

Autre gage de fierté et d’appartenance pour ses salariés : Cléon est la seule usine à produire des moteurs électriques pour l’ensemble du Groupe.

L’usine de Cléon figure parmi les acteurs majeurs du pôle d’excellence français du véhicule électrique. Elle va tripler ses capacités de production de moteurs électriques et industrialiser un moteur nouvelle génération à partir de 2021.

_________________________________________________________

*La maintenance prédictive permet de détecter l’apparition d’anomalies sur les machines et d’anticiper les pannes

Cléon en quelques chiffres

L’usine de Cléon fabrique des moteurs et des boîtes sur 141 lignes de production équipées de 461 robots. Sa production alimente 39 sites d’assemblage de l’Alliance et quelques autres constructeurs.

63% de l’activité est dédiée à Renault et 37% à d’autres marques : Samsung, Dacia, Nissan, Daimler et Opel. 49% de l’activité est exportée.

Plus de 5000 personnes travaillent sur le site. En pleine transformation digitale, les collaborateurs de l’usine ont fait évoluer leurs compétences et relevé le défi d’industrialiser des process nouveaux. Renault Cléon a également engagé une démarche collaborative avec ses sous-traitants, fournisseurs et équipementiers pour s’appuyer sur un écosystème tourné vers le futur.

 

Tags: cléon Manufacturing usine Usine 4.0