par Groupe Renault - Entreprise

Mois de la sécurité routière : les actions de Renault

A la veille des départs en grandes vacances, Renault lance le Mois de la Sécurité Routière. L'occasion de réaffirmer son engagement au quotidien et de promouvoir ses actions spécifiques, partout dans le monde. De la finale du concours "Tes Idées, Tes Initiatives", aux démonstrations de désincarcération par les sapeurs-pompiers français : tout est mis en oeuvre pour répondre à une politique de mobilité responsable. Retour sur ces actions qui aident à sauver des vies.

Parce que tous les ans, près de 1,3 million de personnes meurent sur les routes dans le monde, Renault soutient l’ONU dans « la Décennie d’action pour la sécurité routière », dont l’objectif est de réduire de 50% le nombre de victimes sur les routes du monde d’ici 2020.

Plusieurs actions, dans les domaines de l'apprentissage, de la recherche et du secours ont été engagées pour atteindre cet objectif.

Un apprentissage de 7 à 77 ans

Depuis 11 ans, le programme éducatif « Sécurité et Mobilité pour tous » a permis de sensibiliser 13 millions d’élèves du primaire et du secondaire dans 35 pays et de distribuer 580 000 outils pédagogiques. Le 8 juin, à la Cité des Sciences et de l’Industrie, la finale du concours international « Tes Idées, Tes Initiatives » a permis à 150 jeunes de se rencontrer et d’échanger sur leur projet de sécurité routière et de mobilité durable.

Le dispositif « 10 de conduite jeune » en partenariat avec Groupama, Total et la gendarmerie nationale sensibilise et éduque aux dangers de la route, chaque année, 14 000 jeunes en établissement scolaire. Il initie les 15/18 ans à la conduite accompagnée sur un circuit sécurisé et les prévient aux pratiques à risque (drogue, alcool, vitesse, incivisme...).

« Pour les conducteurs seniors, nous déployons une formation spécifique avec l’Ecole de Conduite Française. L’idée est de les aider à prendre conscience de leurs éventuelles difficultés et à adapter leur conduite en conséquence. Contrairement à d'autres pays européens, la France n'exige pas d'examen médical aux conducteurs seniors. Cette offre pourrait être proposée à grande échelle, prochainement » dévoile Jean-Yves Le Coz, Expert Leader Sécurité Routière du Groupe Renault.

Enfin, à l’occasion du Mois de la Sécurité Routière, Renault a réaffirmé « La Charte du conducteur du Groupe Renault » auprès de ses 128 000 collaborateurs pour qu’ils deviennent ambassadeurs d’une conduite sûre et responsable. 

Savoir-faire et développement de la recherche

Pour les étudiants de l’enseignement supérieur, la Fondation Renault a lancé début 2012 une chaire d’enseignement et de recherche sur la sécurité routière, destinée à former des experts du Maghreb au Mashreq.

Le Groupe s’engage dans les pays émergents et en transition en soutenant notamment le Global Road Safety Partnership, dont Jean-Yves Le Coz assure la vice-présidence, qui mène dans plus de 35 pays des initiatives afin de partager les savoir-faire et de développer les bonnes pratiques.

Coopération avec les services de secours

Renault travaille main dans la main avec les sapeurs pompiers français : cession de véhicules, réalisation de véhicule pédagogique (démontable et remontable), développement de nouveaux outils pédagogiques, application sur tablettes pour accéder aux fiches d’aide à la désincarcération.

Renault Tech conçoit, produit et commercialise des transformations de véhicules en fonction des besoins de ses clients : un Twizy adapté aux interventions de la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris est actuellement à l’essai.

Tags: renault routière sécurité