par Groupe Renault - Patrimoine

R8 Gordini : un demi-siècle de légende

2014 marque le demi-siècle d’une Renault de légende : la R8 Gordini.  Succèdant à la Dauphine Gordini en 1964, la R8 « Gorde » a su emballer de ses deux bandes blanches le cœur de tous les aficionados de berlines sportives. Coup d’œil dans le rétro.

Alors que Nouvelle Twingo vient tout juste de créer la surprise avec son architecture à moteur arrière, la Renault 8 Gordini a elle aussi su faire sa place là où on ne l’attendait pas : la compétition. En effet, le 1er octobre 1964, les visiteurs du Salon Automobile de Paris peuvent découvrir une petite berline bleue, frappée de deux bandes blanches.  Son prix (11 500 F et ses performances (170 km/h et 33s aux 1 000m départ arrêté) sont fort attractifs : c’est le cahier des charges de celle qu’on surnomme affectueusement « La Gorde ».

Dérivée de la R8 de série présentée deux ans plus tôt, la nouvelle venue est une version sportive basée sur la motorisation 1 108 cm3 agrémentée d’une culasse hémisphérique et alimentée par deux carburateurs double corps horizontaux qui développent 95 ch SAE.

En 1966, après le succès de la version 1 100 produite à 2 626 unités, apparaît la version 1 300 de la Renault 8 Gordini. Reconnaissable immédiatement à ses 4 phares, elle reçoit des améliorations notables : moteur d’une cylindrée de 1 255 cm3 développant 110 ch SAE (88ch DIN) à 6 750 tr/mn, boîte de vitesses à 5 rapports et réservoir supplémentaire de 26 litres dans le coffre avant. Cette version fera le bonheur de presque 9 000 heureux clients.

Sensations de conduite garanties :

Taillée pour la compétition, la R8 Gordini le prouve dès sa première sortie officielle : le Tour de Corse 1964. La concurrence est redoutable et les conditions atmosphériques se montrent absolument épouvantables. Sur 79 voitures au départ, seules 8 seront classées. Prenant les 1ère , 3e, 4e et 5e places, la Renault 8 Gordini entre dans l’histoire du sport automobile par la grande porte. Cette fantastique victoire sera suivie de beaucoup d’autres, obtenues tant par les clients que par l’usine, en France et à l’étranger. Le plus beau succès demeure la passe de trois réussie au Tour de Corse 1964, 1965 et 1966.

1970 : La R8 Gordini passe le relais à sa petite sœur, la R12 Gordini

Le 19 juillet 1970, c’est le jour G. Tous les possesseurs de Gordini, Dauphine ou Renault 8 sont conviés au circuit du Castellet à une grande fête de l’automobile. En présence d’Amédée Gordini en personne et de nombreux pilotes, le point d’orgue de ce rassemblement est la présentation de la toute nouvelle Renault 12 Gordini qui passe à la traction. Véritable « festival de Woodstock » du losange et des bandes blanches, ce meeting restera dans les annales : plus de 2 000 véhicules sont venus  de l’Europe entière assister à ce qui restera comme la première épreuve automobile disputée sur le circuit Paul Ricard !

Revivez l’effervescence vintage du jour G :

 

Un anniversaire à la hauteur de la légende !

Pour célébrer les 50 ans de ce mythe roulant, Renault Classic a engagé officiellement cinq Renault 8 Gordini au Rallye Monte-Carlo Historique 2014 dont une pilotée par l’espiègle Jean Ragnotti, toujours là pour assurer le spectacle !

Le grand public a également pu admirer cinq exemplaires de la collection de Renault Classic il y a quelques jours au Salon Retromobile à Paris sur un stand aux couleurs de cet anniversaire mémorable.

Tags: 50 ans anniversaire Compétition demi-siècle gordini legende Monte-Carlo r8 rallye renault renault 8 renault classic rétromobile sport