par Groupe Renault - RSE

Renault développe activement l’économie circulaire tout au long du cycle de vie des véhicules.

Renault applique l’économie circulaire tout au long des différentes étapes du cycle de vie des produits du Groupe Renault, pour transformer les pièces et les véhicules en fin de vie en une ressource pour la production et la maintenance des véhicules, en vue de réduire la consommation de matières premières.

Le modèle de l’économie circulaire s’appuie sur une vision systémique inspirée par l’observation de la nature. La nature ne produit pas de déchets : tout y est réutilisé, composté, digéré. Les produits manufacturés - eux aussi - peuvent être fabriqués au moindre coût énergétique et réintégrés dans le processus de production, grâce à leur réparation, leur réutilisation, ou leur re-fabrication.

L’économie circulaire réduit l’utilisation des matières premières et contribue à la préservation des ressources naturelles finies, un modèle économique qui permet à Renault de répondre à des enjeux économiques et écologiques.

1) L’éco-conception des véhicules

Renault privilégie le remplacement des matières premières, issues de ressources naturelles, par des matières dites « secondaires », issues du recyclage.

Renault est en pointe pour l’intégration de plastiques recyclés dans ses véhicules. Aujourd’hui, Renault reste leader dans ce domaine. L’utilisation de plastiques recyclés progresse de génération en génération, notamment du fait d’une plus grande disponibilité de la matière et de la recherche constante qui est engagée.

La politique d’écoconception de Renault consiste également à créer des véhicules réparables faciles à démonter et contenant des matériaux recyclés ou récupérables.

2017 - Renault economie circulaire cycle de vie des vehicules

2) La fin de vie automobile

Renault a été le premier constructeur automobile à s’engager activement dans l’économie circulaire, un investissement qui est un succès économique.

Grâce à sa filiale crée en 2008 et détenue à 100%, Renault Environnement, Renault garde le contrôle économique et technique sur le flux des déchets et des pièces automobiles. Renault Environnement coordonne ainsi une grande partie des activités de l’économie circulaire, notamment via les sociétés Indra, Gaïa et Boone Comenor.

2017 - Renault economie circulaire cycle de vie des vehicules

3) Les pièces de reemploi

Renault réutilise les pièces en provenance de ses véhicules en fin de vie, réseau de vente, usines ou fournisseurs, proposant une offre particulièrement abordable. Ce service représente un véritable intérêt pour les clients dont les véhicules ne sont pas économiquement réparables avec des pièces neuves.

Renault reconditionne également les pièces usagées, qui sont collectées dans le réseau de vente, triées et remises à neuf. Cette activité obéit à un strict processus industriel : démontage complet, tri, rénovation et remplacement des pièces défaillantes et d’usure, nettoyage, remontage et contrôle.

2017 - Renault economie circulaire cycle de vie des vehicules

4) Les boucles-matières

Renault privilégie le remplacement des matières premières, issues de ressources naturelles, par des matières dites « secondaires », issues du recyclage. Cette démarche est soumise à la disponibilité et à la qualité des matières recyclées. C’est pourquoi Renault œuvre également à la création de courtes boucles de recyclage qui, selon les principes de l’économie circulaire, permettent aux matières secondaires de se conformer aux cahiers des charges de l’industrie automobile.

La boucle courte mise en place par Renault comprend, par exemple, le recyclage du cuivre : le fil électrique acheté auprès des démanteleurs de véhicules en fin de vie par Gaïa, est traité pour récupérer le cuivre. Il est ensuite revendu à la Fonderie de Bretagne (Groupe Renault) pour la production de fonte perlitique, ou aux fournisseurs automobiles pour le traitement de l'aluminium. Le recyclage du cuivre effectué par Gaïa est de haute qualité et répond à des spécifications techniques exigeantes.

2017 - Renault economie circulaire cycle de vie des vehicules

Aller plus loin :

 

2017 - Renault economie circulaire cycle de vie des vehicules

Tags: économie circulaire