Paris 2018 Gay Games

par Eleonore BARREYRE - RSE

Rencontre avec Olivier Gignoux, collaborateur du Groupe, bénévole lors des Paris 2018 Gay Games

Olivier Gignoux sera bénévole lors de la dixième édition des Gay Games. Cet évènement sportif - avec 36 disciplines au programme - culturel et inclusif est ouvert à toutes et à tous et se déroule à Paris du 4 au 12 août. Le Groupe Renault est partenaire notamment par le biais de ses collaborateurs : bénévoles, supporters ou participants. L’entreprise réaffirme ainsi son engagement en faveur de l’inclusion.

Olivier Gignoux travaille depuis plus de vingt ans au sein du Groupe Renault, en tant qu’ingénieur dans la vie série et sur les évolutions du Kangoo, en collaboration avec l’usine de Maubeuge. Il est actuellement en fonction sur le site de Villiers Saint Frédéric, spécialisé dans les véhicules utilitaires. Comme d'autres salariés du Groupe, il encadre en tant que bénévole la dixième édition des Paris 2018 Gay Games, qui se déroule dans la capitale française du 4 au 12 août.

Portrait d'Olivier Gignoux, ingénieur dans la vie série et les évolutions du Kangoo

Olivier Gignoux, ingénieur dans la vie série et les évolutions du Kangoo

Quel est votre parcours, et depuis combien de temps travaillez-vous au sein du Groupe Renault ?

J’ai suivi des études d’ingénieur à l’Ecole des Arts et Métiers dans le but de travailler chez Renault. Depuis tout petit, je voulais être ingénieur chez Renault. J’y suis donc entré en 1990, j’ai occupé différents postes, avant de partir sur le site de Villiers Saint Frédéric, à l’époque une filiale de Renault, pour travailler sur les véhicules spéciaux, et plus particulièrement les véhicules de police et de gendarmerie. Actuellement, je suis ingénieur synthèse technique, je fais la synthèse des évolutions techniques sur le périmètre caisse et équipement carrosserie du Kangoo.

Vous allez être bénévole lors des Paris Gay Games, qu’est-ce qui vous a poussé à vous engager ?

Je fais souvent du bénévolat, cela fait partie de mon équilibre d’aider et de m’engager. Au sein du Groupe, j’ai été élu au Comité d’entreprise du site Renault de Villiers Saint Frédéric. De plus, je m’occupe de former les nouveaux embauchés du site, afin de faciliter leur intégration. En 2015, j’ai répondu positivement à l’appel du Groupe qui cherchait des chauffeurs volontaires parmi ses collaborateurs pour la COP 21. Je suis aussi proche de l’association LGBT (Lesbienne Gay Bi et Trans) du Groupe, qui m’a beaucoup soutenu personnellement lors de mon changement de vie de couple hétéro à une vie de couple homo. A titre personnel, depuis plus de vingt ans je préside les rencontres sportives des étudiants de l’Ecole des Arts et Métiers, mon ancienne école. Mais aussi, j’assure l’interface entre les élèves de 2e et 3e années du campus de Paris et la Société des anciens élèves des Arts et Métiers, j’y consacre trois à quatre soirs par mois environ. M’investir pour les Gay Games, pour moi c’est vouloir représenter l’entreprise et ses collaborateurs de manière positive, dans toute leur diversité.

En tant que bénévole, quel sera votre rôle lors des Paris Gay Games ?

Je serai sur le stand du Groupe Renault au Village des Paris Gay Games situé place de l’Hôtel de Ville, dans le 1er arrondissement de Paris. Je serai présent dès l’ouverture le samedi 4 août, et ce pour tout le week-end, ainsi que le lundi après le travail de 18h à 22h. Je ne suis pas suffisamment disponible pour participer sportivement, c'est à regret, j'aurais bien aimé faire du squash et du volley, sports que je pratique régulièrement.

Comment trouvez-vous la démarche RSE du Groupe Renault ?

La démarche de l'entreprise est à mon sens dynamique et positive. Les diverses associations présentes au sein du Groupe permettent de conseiller, écouter, parler, mettre en relation et ainsi se sentir moins seul lorsqu’on est confronté à des sujets susceptibles d’entraîner l’exclusion. Outre l’association LGBT, il y a d’autres actions pour favoriser l’inclusion : des actions "porter un autre regard sur le handicap", pour la mixité hommes-femmes, et plein d’autres encore, partout où nous sommes implantés. C’est une entreprise avec une démarche RSE entreprenante et ouverte.

Groupe Renault : une démarche RSE tournée vers l’inclusion

La démarche RSE (responsabilité sociale de l’entreprise) du Groupe Renault, nommée Mobilize, privilégie deux domaines d’actions dans lesquels le Groupe est particulièrement impliqué : l’Inclusion et la Mobilité durable. Cinq engagements en découlent : la diversité, l’éducation, l’entrepreneuriat social, l’environnement et la sécurité routière. Concernant l’Inclusion, le Groupe Renault crée un environnement de confiance et de compréhension mutuelle permettant à chaque personne de l’entreprise, quel que soit son âge, son état physique ou son handicap, son genre, son orientation sexuelle, son origine, sa religion, de se sentir à l’aise et d’être soi-même pour exprimer tout son potentiel individuel au service de la performance collective.

Tags: Diversité Inclusion mobilize