par Groupe Renault - Entreprise

Renouveau d'Alpine : Renault et Caterham unissent leurs forces

Les rumeurs, l'espoir et l'attente se faisaient sentir depuis plusieurs semaines, tant dans la presse que sur les forums spécialisés où les réseaux sociaux. C'est désormais officiel : le renouveau d'Alpine est une réalité. L'annonce à été faite ce 5 novembre à l'occasion d'une conférence de presse conjointe de Carlos Ghosn, Président-Directeur Général de Renault et Tony Fernandes, Président du groupe Caterham.

Partageant une passion et un savoir-faire proches autour des véhicules sportifs de série et de compétition, Renault et le groupe Caterham annoncent l’union de leurs forces autour d’un projet commun : concevoir, développer et industrialiser de futurs véhicules sportifs. Ces véhicules seront distincts, différenciés et porteurs respectivement de l’ADN d’Alpine et de Caterham Cars, la division automobiles du groupe Caterham. Ils seront produits au sein de l’usine Alpine de Dieppe (Seine Maritime, France).

Le groupe Caterham entrera à hauteur de 50 % dans le capital de la société des Automobiles Alpine Renault, détenue actuellement à 100 % par Renault SAS. La Société des Automobiles Alpine Caterham issue de ce partenariat devrait voir le jour en janvier 2013. Elle sera dirigée par Bernard Ollivier.

Carlos Ghosn explique : « Le marché mondial des véhicules sportifs spécifiques est un marché important et porteur avec plus de 700 000 véhicules prévus en 2015. Entre 2009 et 2015, il est prévu une augmentation de 50 %, dont une croissance de 15 % en Europe entre 2012 et 2015. »

Tony Fernandes, Président du groupe Caterham précise de son côté « Je n’ai pas été autant enthousiasmé par un nouveau projet depuis que j’ai créé AirAsia en 2001 [...]. Nous connaissons les marchés sur lesquels nous nous engageons et nous décelons, tout particulièrement sur notre terrain de jeu qu’est l’Asie, une énorme opportunité de reproduire le modèle d’AirAsia et d’offrir aux consommateurs l’accès à des produits séduisants et abordables associant notre intérêt pour la Formule 1 et la technologie pour les aider à réaliser leurs rêves. »

Un partenariat innovant

Suite à une étude de faisabilité portant sur le développement conjoint d’une voiture sportive menée par Renault Sport Technologies et Caterham Technology & Innovation (CTI - spécialiste en ingénierie et consultant en technologie du groupe Caterham), Renault et Caterham conjugueront leurs compétences sur les grandes et petites séries, pour élargir leur positionnement sur le marché des voitures de sport. Chacun aura pour objectif de lancer son propre véhicule sur ce marché d’ici 3 à 4 ans.

Renault et le groupe Caterham apporteront chacun leurs compétences techniques complémentaires dans le développement de futurs produits à travers la création d’un Département Ingénierie commun. Les investissements nécessaires dans le domaine de l’ingénierie et de la fabrication seront partagés à 50% - 50%. La Société des Automobiles Alpine Caterham pourra s’appuyer sur l’expertise de Renault, de Renault Sport Technologies et de CTI dans le développement de futurs produits.

« Ce partenariat innovant avec Caterham concrétise une ambition de longue date : la création d’un véhicule sportif portant l’ADN d’Alpine. Il offre des opportunités pour l’avenir de l’usine de Dieppe et le développement de son savoir-faire historique. » explique Carlos Ghosn.

Au cœur du partenariat : l’usine française Alpine

Dans le cadre du partenariat entre Renault et le groupe Caterham, l’usine de Dieppe occupera une place centrale. C’est là que seront produits les futurs véhicules sportifs de Renault et de Caterham. Une opportunité de développement pour le site de Dieppe, aussi bien en terme de fabrication que d’acquisition d’un savoir-faire unique et prisé. L’usine Alpine de Dieppe est actuellement dédiée à la fabrication des véhicules développés par Renault Sport Technologies, tant en série (Clio R.S.) qu’en compétition.

Cette usine, site historique de la marque Alpine bâtie en 1969, a donné naissance à des modèles légendaires à l’image de la Berlinette. Son cœur de métier réside dans le montage de véhicules sportifs, le montage et la vente de véhicules de compétition, la vente de pièces de rechange pour véhicules de compétition, y compris sur les événements sportifs. Sa souplesse et sa capacité d’adaptation font partie des spécificités qui permettent la fabrication de petites séries. Avec plus de 300 personnes, une superficie de 76 000 m², dont 36 900 m² de bâtiments couverts, l’usine de Dieppe a produit plus de 400 000 véhicules depuis 1969, parmi lesquels l'Alpine A110, la Renault 5 Alpine ou encore le Spider.

Tags: alpine caterham dieppe fernandes ghosn partenariat renault