par Groupe Renault

Sommes-nous sur la voie d’un futur plus propre, plus électrique ?

A seulement deux mois de la conférence COP21 à Paris, nous avons voulu savoir si le vrai gagnant dans l’industrie automobile pourrait être le Véhicule électrique (VE). Nous avons rencontré Guillaume Berthier, Directeur Commercial Monde véhicules éléctriques, enfin de savoir si nous sommes enfin sur la voie d’un futur plus propre, plus électrique ?
ZOE-4
Avec la très prochaine COP 21 (novembre), une prise de conscience collective s’amorce pour trouver des solutions durables pour réduire nos émissions de CO2. Le VE peut-il tirer son épingle du jeu ?

Guillaume Berthier : Bien sûr. Les ventes de VE ont déjà décollé avec plus de 50% de croissance en Europe cette année ! L’écosystème est en train de se mettre en place, avec par exemple les bornes de recharge qui s’implantent à un rythme jamais vu : 70.000 en Europe d’ici la fin de l’année, et probablement 120.000 en 2016.

Nous souhaitons profiter de la COP21 pour amplifier le mouvement, car le véhicule zéro émission est une des réponses à la réduction des émissions de CO2 et de particules.

 D’ailleurs, l’Alliance Renault Nissan est partenaire officiel de cette conférence, en mettant à disposition 200 Renault ZOE et Nissan LEAF pour transporter les délégués 24h/24, 7j/7 sur les différents sites de la conférence en complément des transports publics.

ZOE-2

L’autonomie de la batterie (NDLR : 240km) reste aujourd’hui un des freins pour un bon nombre de clients. Est-ce réaliste de croire à un doublement de son autonomie à court ou moyen terme ?

Guillaume Berthier : Aujourd’hui l’immense majorité des déplacements journaliers en Europe sont de moins de 100 kilomètres. Le VE avec son autonomie actuelle répond donc à la plupart des usages. Effectivement il y a un frein psychologique à l’achat du fait d’une autonomie réelle en dessous de 200 km, mais la technique évolue vite. Je suis confiant sur le fait que nous doublerons l’autonomie de nos véhicules avant 2020.

ZOE-5

Le parc automobile des grandes mégalopoles (Paris, Londres, New York, Pekin…) 100% électrique en 2030. Réalité ou science-fiction ?

Guillaume Berthier : Techniquement, rien ne l’empêchera. La capacité des réseaux électriques sera suffisante, notamment grâce à la gestion intelligente des recharges. Les bornes de recharge auront investi les places de parking privés ou publiques et il est probable qu’un grand nombre de villes interdisent l’accès des centres villes aux véhicules thermiques dans les années à venir.

ZOE-1

Le taux de satisfaction client de notre citadine 100 % électrique est très élevé (98%), comment l’expliquez-vous ?

Guillaume Berthier : Bien au-delà de l’impression de « faire du bien » à la planète, il y a des avantages concrets à conduire un VE : parking gratuit dans certaines villes, autorisation de circuler dans les centres villes interdits aux véhicules polluant.

Nos 30.000 clients sont aussi unanimes sur le design, intérieur et extérieur de ZOE. Mais surtout, c’est le plaisir de conduite qui est plébiscité : nervosité, agilité, le tout sans vibration ni bruit. On conduit ZOE en s’amusant et sans stress. Une expérience unique à tenter.

ZOE-3

Quels messages sur le véhicule électrique aimeriez-vous faire passer aux jeunes d’aujourd’hui, la prochaine génération de conducteur de véhicule ?

Le véhicule électrique est en train de construire tout un écosystème qui va au-delà du transport.

Guillaume Berthier - Directeur Commercial Monde véhicules éléctriques

 

G-BERTHIER
Guillaume Berthier : Conduire un véhicule 100% électrique, c’est un nouveau rapport à l’automobile. Conduite apaisée, et fini la corvée de la pompe à essence : avec le véhicule électrique, on se recharge là où on est.

 A la maison, au bureau, pendant que l’on fait les courses. Et le tout sans émettre de CO2 ni de particules fines.

Et puis le véhicule électrique est en train de construire tout un écosystème qui va au-delà du transport.

Je pense par exemple à la réutilisation des batteries usagées pour stocker l’électricité fabriquée par les énergies renouvelables, qui sera très prochainement une réalité.


Merci à Guillaume Berthier !

Tags: ve véhicule électrique zéro émission zoe