Success Stories

3 min
Ce mois-ci, nos "Histoires d’ailleurs” partent en périple, destination l’internationalisation ! À l’image de Groupe Renault, de nombreuses entreprises ont fait le pari de se développer à l’étranger. Des stratégies de plus en plus liées au social business, qui ont donné naissance à de véritables success stories, notamment dans des pays où nous développons la mobilité pour tous comme l’Inde ou la Chine. Retour sur 4 entreprises aux parcours internationaux bien ficelés. Bonne lecture et bon voyage !
par Valérie Calloch

Danone et ses yaourts au Bangladesh,
plus qu’un coup de pot,
un coup de maître

C’est l’histoire de Muhammad Yunus, prix Nobel de la paix, qui rencontre Danone, multinationale alimentaire française. Ensemble, ils donnent naissance en 2005 à la Grameen Danone Foods, société basée sur le social business. Très vite, la joint-venture part à l’aventure, au Bangladesh, pays pauvre où 1 enfant sur 2 souffre de malnutrition. Son objectif là-bas : améliorer la santé et réduire la pauvreté. La solution ? Le shokti doï, un yaourt renforcé en micronutriments à bas coût. Dans la petite usine de Bogra, les yaourts sont préparés par des locaux avec le lait des fermes du coin. Une fois prêts, des rickshaws les distribuent aux points de vente et aux “Grameen Ladies”, des bangladaises qui livrent chez l’habitant. Un moyen d’encourager le commerce de proximité et de développer les emplois, tout en améliorant la santé de la population. Pari réussi.

Essilor,
pour les beaux yeux de l’Inde

Il était une fois les “Eye Mitra”, “amis des yeux” en hindi, des optométristes indiens. Leur mission ? Réaliser des tests de vue, des verres correcteurs et vendre des lunettes. Essilor, acteur majeur de la santé visuelle était à l’origine de leur formation ultra rapide mais efficace. Une manière de créer de l’emploi, dans un pays où les jeunes sont souvent peu diplômés et le chômage très présent. La volonté du leader mondial de l’optique ? Devenir un leader éthique ! Parce qu’il y a un véritable souci de santé publique lorsqu’il s’agit de vision. En Inde, ils sont 500 millions à avoir des problèmes de de vue. Depuis le lancement du programme Eye Mitra, et grâce à des équipes implantées dans 11 autres pays, plus de 24 millions de personnes ont eu accès à leur première paire de lunettes à moins de 4 dollars. Une chose est sûre, la marque incarne bien son slogan « Mieux voir le monde ».

L’Oréal en Chine,
une conquête en beauté

C'est une success story née il y a 20 ans. Lorsque la firme française arrive dans l’Empire du Milieu, l’état d’esprit traditionnel des chinois a laissé place à une nouvelle génération plus affirmée. Aujourd'hui, la Chine est le 2ème pays avec la plus grande part de marché du groupe, preuve qu’elle s'est bel et bien laissée séduire par la belle française ! Pour perdurer dans le coeur des consommateurs, L’Oréal se réinvente en permanence via le e-commerce, l'intelligence artificielle et autres nouvelles technologies. Exemple ? L’intégration de YouCam Makeup, une application de réalité augmentée permettant aux clientes de tester du maquillage, qui connaît un franc succès. Autre opération séduction : “Sharing beauty with all”. Un projet de développement durable, pour devenir une entreprise “carbon balanced” d’ici 2020. La firme n'en finit pas de charmer ses clients chinois, en écoutant leurs besoins et en tirant parti de l’innovation asiatique.

Schneider Electric,
pour que le courant passe partout

Aujourd’hui, plus d’1 milliard de personnes soit presque 1 sur 5 dans le monde, n’ont pas accès à des énergies modernes. C’est là que le groupe français Schneider Electric, spécialiste mondial de la gestion de l’énergie, entre en jeu. Sa mission ? Offrir à ces populations une électricité propre, fiable et efficace. Un défi de taille auquel il répond avec son programme BipBop, qui soutient les projets innovants de ses salariés à l’international. C’est dans cette logique d’empowerment qu’Abhimanyu Shu a conçu le programme In-Diya en Inde, permettant à de nombreux ruraux de Bangalore l’accès à des lampes LED à bas coût et rechargeables. Un nouveau moyen de développer des modèles d’entreprises inclusifs, tout en garantissant une bonne dose d’énergie solidaire !

NB: Article sur des grandes entreprises et leur développement à l’international, réalisé par Groupe Renault.