par Groupe Renault - Véhicules

Votez pour la voiture de l'été !

C'est parti pour notre jeu de l'été ! Qui de Renault Espace, Mégane Coupé-Cabriolet Floride ou Twizy sera la voiture de l'été ?  Etes-vous plutôt vacances en famille, en amoureux ou entre amis ? Campagne, plage ou New York Ciy ? Découvrez nos participantes et votez pour votre voiture préférée. A la clé, un billet de blog exclusif, dès la rentrée, dédié à l'heureuse élue. Vous saurez tout sur sa conception, ses évolutions, ses anecdotes ...par les équipes qui l'ont imaginée. A vous de voter !

Le principe est simple. Laissez un commentaire en réponse à ce billet de blog en y précisant le nom de votre voiture de l'été. Celle qui obtiendra le plus de votes au 1er septembre 2012, sera la grande gagnante.

Trois participantes ont été retenues, chacune représentant l'une des catégories suivantes : monospace, coupé-cabriolet et petit véhicule urbain. Découvrez-les ci-dessous :

Espace

Et si le vrai luxe, c'était l'espace ? On se souvient tous du claim de ce monospace, véritable révolution de l'automobile à son époque.  Car en 1984, une voiture pouvant transporter jusqu'à 7 personnes et rouler à 180 km/h sur circuit...ne s'était jamais vue ! Et qui n'a pas silloné la route des vacances avec ses parents, ses enfants ou petits-enfants en monospace ? Avec son toit verre de très grande surface (la plus grande du marché), son espace modulable, Espace est un véritable "salon roulant", parfait pour faire de longs trajets.

Pour la petite histoire, la toute première maquette de Renault Espace voit le jour en 1979. Imaginé par Philippe Guédon, PDG de Matra Automobiles, qui revenait à l'époque d'un séjour aux Etats-Unis, Espace est une véritable solution pour un marché à la recherche d'un véhicule familial, ludique et multifonctions. D'abord présentée à PSA, la maquette séduira finalement Bernard Hanon, alors PDG de Renault, qui signe un accord avec Matra en 1983.

Les premiers Renault Espace sortent de chaîne en 1984 et sont construits sur base de Renault 18. Un plancher plat, et 5 sièges arrières indépendants, pivotants et démontables font d'Espace un véhicule innovant et révolutionnaire. Aujourd'hui, c'est une 4e génération d'Espace que nous retrouvons sur nos routes. En 2012, il subit un léger relooking et adopte la nouvelle identité design de Renault, déjà vue sur Nouvelle Twingo.

Mégane Coupé-Cabriolet Floride

Inspiré de la Floride, commercialisée en 1958 et rendue mythique par Brigitte Bardot, ce coupé-cabriolet fleure bon la Riviera. Sur une plage abandonnée, coquillages et crustacés, on se voit bien conduire cette jolie Mégane, clin d'oeil chic aux années soixante. Cette voiture est le symbole de toute une époque : à la fin des années 1950, la France renoue avec la joie de vivre et la prospérité.

Sur la Floride d'origine, la carrosserie fait l’objet d’un soin exceptionnel. Un monogramme Floride orne l’aile avant. Une longue baguette souligne la ceinture de caisse. Des pneus « flanc blanc », option d’époque et ultime raffinement, sont proposés. Les premiers modèles se reconnaissent aux prises d’air en avant des roues arrière. Les couleurs participent du style et de la fantaisie de la Floride. Chatoyantes ou pastel, rouge, jaune paille ou bleu ciel, elles évoquent l’été et l'insouciance. Pas étonnant que les vedettes veulent toutes être vues au volant d’une Floride !

Sur la série limitée Floride d'aujourd'hui, commercialisée depuis le 1er mars 2011 et basée sur le niveau Privilège de Mégane Coupé-Cabriolet, on retrouve deux teintes exclusives, l'ivoire Floride et le rouge (non disponible en France). La Mégane Coupé-Cabriolet Floride est équipée de jantes en aluminium diamantées de 17 pouces, peintes en ivoires. A l'intérieur, le monogramme Floride est décliné sur le pommeau de vitesses, la planche de bord, et le sur-tapis. Le coupé adopte une sellerie en cuir bi-ton ivoire/rouge et une plaque numérotée sur la console centrale. Un badge est apposé sur l'aile avant et le nom en typo 3D chromée est affiché sur le côté, devant le passage des roues arrière.

Twizy

Pas de jeu de l'été possible sans notre petit ORNI (objet roulant non identifié) électrique ! En version sans portes ou avec demi-portes en élytre, on sillonne en Twizy les rues des grandes villes, cheveux aux vents. Parfait pour se faufiler entre les voitures, en solo ou à 2, c'est LA solution de mobilité urbaine de l'été.

Conçu à l'origine pour être mi-moto, mi-voiture, Twizy a été élaboré par les entités sportives de Renault : Renault Sport Technologies et Renault Sport F1.  Dès les phases de prospective, on imagine un véhicule ultramobile pour deux personnes (TWIN), intuitif et simple d’usage (EASY).

Pour le développement du châssis, le choix des candidats fut très rapide : avec son moteur implanté en central arrière (comme une Clio V6), il était évident de confier le
projet aux équipes de RST. Renault Sport Technologies assure 80% des études globales (100% pour les liaisons au sol). Par ailleurs, seul Renault Sport F1 avait à la fois la compétence acquise grâce au KERS / SREC (système de récupération d’énergie cinétique) et les moyens d’essais disponibles. La décision est prise en septembre 2009 de faire les essais à Viry-Châtillon, et de travailler selon les processus de la compétition automobile. Les ingénieurs y sont familiers avec les vitesses de rotation très élevées (près de 9000 tr/min pour Twizy).

À l’air libre et sans casque, avec des sensations de conduite inconnues liées à un poids plume (450 kg avec les batteries) et les accélérations surprenantes du moteur électrique (13 kW, 57 Nm), Twizy est un concept inédit qui attire la sympathie. En route sur ces nouveaux circuits de la ville propre et sécurisée !

Tags: cabriolet espace été floride jeu mégane renault twizy