Salariés, fournisseurs, clients, réseaux de distribution, associations…sont autant d’interlocuteurs avec lesquels nous sommes en contacts dans tous les pays du monde. Parce que les attentes de ces parties-prenante sont diverses, nous organisons un dialogue ouvert et constructif le plus large possible.

La satisfaction client au cœur de nos priorités

Pour améliorer la satisfaction de nos clients nous avons mis en place des instances de dialogue avec eux.  De la phase amont ou nous consultons nos clients avec des études prospectives, à la phase aval avec le traitement des réclamations ou les campagnes de rappel par exemple. 700 personnes sont quotidiennement à l’écoute de nos clients dans le monde.

Renault assistance

La transparence avec nos salariés et leurs représentants

Nous avons la volonté de créer à tous les niveaux un dialogue riche et transparent avec les salariés et leurs représentants.
Renault fait d’ailleurs partie des toutes premières entreprises à avoir mis en place, dès 1993, une instance internationale de représentation du personnel : le Comité de Groupe Renault (CGR). Son but est d'instaurer un dialogue social transnational sur la situation et la stratégie du Groupe ainsi que sur ses évolutions majeures. Il est aujourd’hui composé de 40 représentants venus de 20 pays.

Le 2 juillet 2013, le groupe Renault, avec le comité de groupe Renault (CGR) et IndustriALL Global Union (fédération syndicale mondiale qui rassemble notamment les salariés de la métallurgie) ont signé un accord cadre mondial intitulé « s’engager ensemble pour une croissance et un développement durables ». Les signataires s’engagent dans 5 domaines que sont le respect des droits sociaux fondamentaux, la responsabilité sociale vis-à-vis des salariés, la responsabilité sociétale dans les territoires ou le groupe Renault est implanté, les relations avec les fournisseurs et les sous-traitants, la réduction de l’empreinte environnementale.

> Téléchargez l'accord cadre mondial

Les fournisseurs

La contribution des fournisseurs représente 57 % du prix de revient des véhicules. De ce fait leurs performances techniques, logistiques et financières sont essentielles à notre activité. Toute défaillance de leur part, qu’elle soit liée à la qualité des pièces livrées, à un problème logistique, à la dégradation de la santé financière, à la perte de réputation, a un impact considérable tant sur la production de nos usines que sur le déroulement de nos projets.

parties-prenantes-fournisse

Il est donc primordial pour nous d’entretenir des relations de respect mutuel, de transparence et de confiance avec nos fournisseurs.

Et pour simplifier ces échanges, nous avons, depuis 2010, formalisé avec Nissan des CSR GUIDELINES qui synthétisent nos attendus an vis-à-vis de nos fournisseurs en matière de sécurité, qualité, droits humains et du travail, d’environnement, de conformité et de non divulgation de l’information.

Les investisseurs et partenaires financiers

Depuis notre introduction en bourse en novembre 1994, nous nous attachons à fournir à nos actionnaires et investisseurs une information régulière, transparente et claire.

Pour répondre aux attentes des actionnaires individuels, de nombreux supports de communication ont été créés : un Club d’actionnaires, une brochure sur l’actualité du Groupe, une rubrique Internet dédiée, un module interactif
permettant la gestion directe des titres Renault au nominatif, un numéro vert.
Pour nos investisseurs institutionnels, nous organisons des réunions d’analystes financiers lors de chaque
publication de résultats financiers ou pour l’annonce d’événements exceptionnels. Des rencontres individuelles avec des investisseurs se tiennent également tout au long de l’année en France ou à l’étranger.

Les riverains de nos sites et les communautés locales

Nous sommes convaincu qu’une entreprise a tout à gagner à évoluer sur un territoire qui se porte bien, dont les citoyens accueillent favorablement son activité industrielle ou commerciale. Nous avons donc intérêt à faciliter l’insertion économique et sociale des populations locales.

Le dialogue avec les riverains, autorités et associations locales est géré au plus près du terrain par les responsables Environnement, présents au sein de chaque usine et site Renault.

Les institutions et les associations

Nous tissons des liens étroits avec des institutions de forme, de taille et d’objets très divers. Toutes ont en commun de contribuer de manière active à la construction de la société.

Il s’agit en premier lieu des organismes dont l’activité est au coeur du métier de constructeur, comme le CCFA (Comité des constructeurs français d’automobiles), l’Acea (Association des constructeurs automobiles européens), ou encore la Plate-forme de la filière automobile (PFA)..
Nous sommes également membre d’organisations de représentation des entreprises, notamment du Medef.
Enfin, en tant qu’acteur engagé dans la mobilité ,nous avons tissé des liens avec les organismes au cœur des enjeux de mobilité durable, comme l’Avere (Association pour le développement de la mobilité électrique) ou encore la Fondation Ellen MacArthur qui œuvre pour la promotion de l’économie circulaire.

La navigatrice Ellen MacArthur

En 2010, lorque j’ai proposé à Renault de devenir l’un des partenaires principaux de la fondation, j’avais la conviction que l’entreprise s’engagerait en faveur d’une économie circulaire moins dépendante des ressources. Après trois ans de partenariat j’ai pu constater qu’il s’agissait d’une réalité tangible au cœur de la stratégie de Renault.
Elle MacArthur.