Global Compact

logo-global-compact

Renault a adhéré en 2001 à cette initiative de l’ONU qui rassemble entreprises et ONG autour de 10 principes de développement durable et responsables édictés par l’ONU.

Ces 10 principes sont inspirés de 4 grands textes internationaux :

• la Déclaration universelle des droits de l'homme,
• la déclaration relative aux principes et droits fondamentaux au travail de l’Organisation Internationale du Travail,
• la déclaration de Rio sur l'environnement et le développement,
• la Convention des Nations Unies contre la corruption.

OCDE

Dans le cadre de sa politique de développement durable, Renault souscrit aux principes directeurs de l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economiques). Ces principes ont été adoptés en 1976 par les 30 pays membres et 8 pays non membres. Ils encouragent les entreprises à adopter des pratiques responsables dans divers domaines comprenant la publication d’informations, l’emploi et les relations professionnelles, l’environnement, la lutte contre la corruption ou la fiscalité. Les principes directeurs ont un caractère moral obligatoire.

OIT

Renault souscrit également à la Déclaration de l’OIT (Organisation Internationale du Travail) relative aux droits fondamentaux au travail.

Global Reporting Initiative (GRI)

Depuis 2001, Renault utilise le cadre défini par la GRI (Global Reporting Initiative) comme un outil lui permettant de rendre compte de ses performances en matière de développement durable.

Créée en 1997, la GRI regroupe des entreprises, des organisations non gouvernementales (droits de l’homme, environnement, travail) et des représentants des gouvernements. Elle collabore activement avec le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) et le Global Compact.

Sa mission : définir un cadre de travail applicable à l’échelle mondiale pour permettre aux entreprises de rendre compte de leurs performances économiques, environnementales sociales et sociétales.

Le cadre proposé par la GRI comprend des :

  • lignes directrices guidant l’élaboration du rapport annuel ou de développement durable,
  • compléments sectoriels pour tenir compte des questions propres à certaines industries,
  • protocoles techniques définissant les méthodes de mesure et de présentation des résultats pour chaque indicateur de performance,
  • modèles d’organisation et de présentation des informations.

A ce jour, plus de 1000 entreprises et organisations dans le monde utilisent les lignes directrices de la GRI. Le respect de ces lignes directrices relève d’un engagement volontaire.

Renault participe régulièrement à l’évolution de ce référentiel en participant à des réunions d’échanges et de dialogue et en répondant à des consultations.