Renault SA assure l’essentiel du refinancement de l’activité automobile par le recours aux marchés de capitaux, essentiellement sous forme de ressources à long terme (émissions obligataires, placements privés).

Notations

Agences de notation

Renault SA est notée par 5 agences de notation financière :

  • 3 agences internationales : Moody's, Standard & Poor's et Fitch
  • 2 agences japonaises : R&I et JCR

En novembre 2019, Fitch Ratings a abaissé la perspective de la dette Renault à négatif.
En octobre 2019, Standard & Poor's a abaissé la note de la dette de Renault à BBB- avec une perspective négative.
En septembre 2019, JCR a abaissé la perspective de la dette de Renault à stable.
En mars 2019, Moody’s a abaissé la perspective de la dette de Renault à stable.
En février 2019, Standard & Poor's a abaissé la perspective de la dette de Renault à négatif.
En novembre 2018, R&I a relevé la note de la dette de Renault de BBB+ à A- avec une perspective stable.
En mars 2018, JCR a relevé la perspective de la dette Renault à positif.
En janvier 2018, Moody’s a relevé la perspective de la dette Renault à positif.
En novembre 2017, Fitch Ratings a relevé la note de la dette de Renault à BBB avec une perspective stable.

Notations

Agence de notationNotation long termeNotation court termePerspectiveDernier communiqué de presse / Analyse crédit
Moody'sBaa3P3stableCommuniqué mars 2019
Standard & Poor'sBBB-A-3négatif

Communiqué octobre 2019

FitchBBB -négatifCommuniqué novembre 2019
R&IA-stableCommuniqué novembre 2018
JCRA-stableCommuniqué septembre 2019

Profil de la dette

Echéancier des émissions obligataires et assimilés de la branche Automobile de Renault au 31/12/2018 (en millions d’euros)

Echéancier des émissions obligataires et assimilés de la branche Automobile de Renault au 31/12/2018 (en millions d’euros)

Renault assure l’essentiel du refinancement de l’Automobile hors Avtovaz par recours aux marchés de capitaux sous la forme de ressources à long terme (émissions obligataires, placements privés), par des financements à court terme tels que billets de trésorerie.

Pour ce faire, Renault dispose d’un programme obligataire EMTN ayant un plafond de 7 milliards d’euros, d’un programme d’émission sur le marché japonais « Shelf Registration » d’un montant de 200 milliards de yens, et d’un programme de Neu CP avec un plafond de 1,5 milliards d’euros.

En 2018, la branche Automobile de Renault (hors Avtovaz) a emprunté 1.9 milliards d’euros sur les marchés de capitaux et procédé au remboursement d’emprunts obligataires pour un montant d’environ 1.4 milliards d’euros.

Renault SA a réalisé deux émissions obligataires Eurobond dans le cadre de son programme EMTN : le premier d’un nominal de 700 millions d’euros ayant été émis le 18 avril 2018 sur une maturité de 6 ans avec un coupon de 1%, le second d’un nominal de 750 millions d’euros ayant été émis le 28 septembre 2018 sur une maturité de 8 ans avec un coupon de 2%.

Par ailleurs, dans le cadre de son programme Shelf Registration, Renault SA a réalisé le 3 juillet 2018 une émission obligataire Samouraï sur le marché japonais pour un montant de 57,4 milliards de yens. Ce nouvel emprunt Samouraï comporte deux tranches, l’une de nominal 39,1 milliards de yens, avec une maturité de 3 ans et un coupon de 0,36%, l’autre de nominal 18,3 milliards de yens, avec une maturité de 5 ans et un coupon de 0,49%.

Programmes d’émission de la dette

La capacité à utiliser différentes sources de refinancement est essentiel pour financer l'activité automobile du groupe. Renault SA a ainsi mis en place trois programmes d'émissions.

émissions de la dette

Détail des émissions obligataires publiques et privées.