Renault SA assure l’essentiel du refinancement de l’activité automobile par le recours aux marchés de capitaux, essentiellement sous forme de ressources à long terme (émissions obligataires, placements privés).

Notations

Agences de notation

Renault SA est notée par 5 agences de notation financière :

  • 3 agences internationales : Moody's, Standard & Poor's et Fitch
  • 2 agences japonaises : R&I et JCR

En janvier 2018, Moody’s a relevé la perspective de la dette Renault à positif

En novembre 2017, Fitch Ratings a relevé la note de la dette de Renault à BBB avec une perspective stable

En novembre 2017, Standard & Poor's a relevé la note de la dette de Renault à BBB avec une perspective stable

En février 2016, l’agence Moody’s a relevé la note de la dette de Renault à Baa3 avec une perspective stable

En novembre 2016, Fitch ratings a relevé la perspective de la dette Renault à positif

En mars 2018, l'agence japonaise JCR a relevé la perspective de la dette Renault à positif.

En novembre 2016, l'agence japonaise R&I a relevé la perspective de la dette Renault à positif

Notations

Agence de notationNotation long termeNotation court termePerspectiveDernier communiqué de presse / Analyse crédit
Moody'sBaa3P3positifCredit opinion Jan 2018
Standard & Poor'sBBBA2stable

Communiqué novembre 2017

FitchBBB -stableCommuniqué novembre 2017
R&IBBB+positifCommuniqué novembre 2016
JCRA-positifCommuniqué mars 2018

Profil de la dette

Echéancier des émissions obligataires et assimilés de la branche Automobile de Renault au 31/12/2017 (en millions d'Euros)

Renault assure l’essentiel du refinancement de l’Automobile, par recours aux marchés de capitaux sous la forme de ressources à long terme (émissions obligataires, placements privés), par des financements à court terme tels que billets de trésorerie.

Pour ce faire, Renault (branche Automobile) dispose d’un programme obligataire EMTN ayant un plafond de 7 milliards d’euros, d’un programme d’émission sur le marché japonais « Shelf Registration » d’un montant de 200 milliards de yens, et d’un programme de Neu CP avec un plafond de 1,5 milliards d’euros.

En 2017, la branche Automobile de Renault a emprunté 2.3 milliards d’euros sur les marchés de capitaux et procédé au remboursement d’emprunts obligataires pour un montant total de 2 milliards d’euros. Dans le cadre de son programme d’émission « Shelf registration », Renault SA a émis en juillet un emprunt obligataire Samourai pour un montant de 90 milliards de yens, composé de deux tranches, l’une de nominal 63.4 milliards de yens à maturité 3 ans avec un coupon de 0.36% et l’autre de nominal 26.6 milliards de yens à maturité 5 ans avec un coupon de 0.5%.

Dans le cadre de son programme EMTN, Renault SA a émis deux emprunts Eurobonds pour des montants respectifs de 750 millions d’euros et un coupon de 1%, le premier au mois de mars avec une maturité de 6 ans, le second au mois de novembre avec une maturité de 8 ans. Par ailleurs, Renault SA a également émis un placement privé pour un montant de 10 milliards de yens sur une maturité de 3 ans. 

Programmes d’émission de la dette

La capacité à utiliser différentes sources de refinancement est essentiel pour financer l'activité automobile du groupe. Renault SA a ainsi mis en place trois programmes d'émissions.

émissions de la dette

Détail des émissions obligataires publiques et privées.