pitesti-large

De la Dacia 1100 à Logan ?

Fondée en 1966, l’usine Dacia de Pitesti a assemblé pendant ses 30 premières années des variantes de modèles Renault : Dacia 1100 (Renault 8) et Dacia 1300 (Renault 12) pour les plus populaires.

En 1999, Renault achète 51 % du capital de Dacia, qui rejoint ainsi le groupe Renault. En 2000, le lancement de la production de Dacia SuperNova marque les débuts de la première voiture franco-roumaine du groupe. En 2004, l'usine démarre la production de Logan, modèle emblématique qui sera décliné dans de nombreuses versions et dont la plateforme donnera jour à Sandero et Duster. En 2014, l’usine a fêté sa cinq millionième voiture produite.

Que fait-on aujourd’hui à Pitesti ?

L’usine de Pitesti produit des véhicules et des pièces de rechange pour Dacia. Elle s’occupe de l’emboutissage, la peinture, la tôlerie et l’assemblage des voitures avant leur distribution dans le réseau commercial. Aujourd’hui, l’usine a une capacité de production de 350 000 véhicules par an, dont Sandero, Sandero Stepway, Logan, Logan MCV, Duster et le modèle Renault Symbol

Parallèlement, l’usine façonne des composants de la gamme Entry assemblés dans 8 autres usines du monde, en Russie, en Afrique du Sud, en Iran, au Brésil, en Colombie, au Maroc et en Inde.

Le site de Pitesti abrite également une usine de mécanique d'importance majeure pour le groupe qui fabrique 2 types de boîtes de vitesses 2 modèles de moteurs et de châssis. Elle dispose également d’une fonderie d’aluminium.

Enfin le site compte un centre de logistique créé en 2005, qui expédie des collections de pièces et de composants mécaniques vers les autres sites de production de véhicule adoptant la plateforme M0.

Un site de production responsable

Certifiée ISO 14001 depuis 2005, l’usine de Pitesti est impliquée sur le plan environnemental. Parmi les actions engagées, on compte notamment la dépollution des sols, le traitement des eaux usées et des déchets et la création d’une centrale d’ultrafiltration destinée à récupérer toutes les émulsions huileuses issues de l'usinage des moteurs.