4cv

Une Renault 4CV dans le désert algérien en 1948 © Renault Communication - Droits réservés

Pour Renault, ce projet industriel est l’aboutissement de plus de 90 années de présence en Algérie. Le groupe Renault est leader incontesté du marché automobile algérien depuis 8 ans, à fin 2013, avec ses deux marques Renault et Dacia. Hommes et femmes sont ainsi fortement mobilisés autour de ce projet. Une politique énergique de recrutement et de formation a permis l’embauche de près de 350 employés au sein de l’usine, dont près de 40% de femmes. Au sein de la sous-traitance, 500 emplois ont été créés.

Les grandes étapes du projet industriel de Renault à Oran

Le 25 mai 2012 : signature d’un MOU (Memorandum of Understanding) entre Renault et le gouvernement algérien pour l’implantation progressive d’une filière automobile en Algérie.

 

Le 19 décembre 2012 : signature d’un pacte d’actionnaires entre Renault, la Société Nationale de Véhicules Industriels (SNVI) et le Fonds National d’Investissement (FNI) en vue de la création d’une coentreprise (49% Renault, 34% SNVI et 17% FNI).

 

Le 31 janvier 2013 : création de la société « Renault Algérie Production ».

 

Le 25 septembre 2013 : début des travaux sur le site de Oued Tlelat (près d’Oran).

 

Le 26 septembre 2014 : accord de fabrication pour l’usine « Renault Algérie Production ».

 

Le 10 novembre 2014 : inauguration de l’usine.

© BADAWI, Nasreddin / ICONE

Crédits photo tête de page : Omar Sefouane