Dans de nombreux cas, ces solutions passent par de nouvelles technologies, menant à la création de ce que l’on appelle les villes intelligentes, ou « smart cities ». Les technologies connectées, les données intelligentes et ouvertes, les éléments de l’Internet des objets, les réseaux intelligents, les nouveaux matériaux et les énergies propres peuvent ainsi être utilisés pour construire et inventer un avenir positif.

 

Il existe six critères pour qualifier une ville intelligente :

Selon Rudolf Giffinger, expert en recherche analytique sur le développement urbain et régional à l’Université technologique de Vienne, ces six critères sont :

  • Une économie intelligente : la productivité et la création de richesses sont améliorées grâce à un écosystème flexible et innovant.
  • Une gouvernance durable, avec une meilleure intégration des services sociaux et administratifs.
  • Un logement intelligent, qui garantit la qualité de vie des citoyens avec l’appui de nouvelles technologies destinées à réduire leur empreinte écologique.
  • Une éco-citoyenneté : l’objectif est de créer une capitale sociale et culturelle cosmopolite afin de stimuler la créativité et la participation des citoyens à la vie de la ville.
  • Un environnement durable, qui met l’accent sur la protection des habitats naturels et la réduction de la pollution.
  • Une mobilité intelligente, qui favorise de nouvelles opportunités de développement, en offrant une mobilité plus efficace, écologique, accessible et abordable.

 

Contribuer au développement des villes intelligentes

Le Groupe Renault travaille avec les acteurs du secteur public pour apprendre et dialoguer avec les villes sur leur vision de l’avenir. Par sa position de leader en Europe du véhicule électrique et son engagement à continuer à investir dans les technologies innovantes, le Groupe Renault apporte sa contribution au développement des villes intelligentes.

Quelques exemples d’initiatives déjà lancées :

Renault Energy Services

Une filiale qui a pour vocation d’investir dans des projets autour des réseaux électriques intelligents, en créant des liens privilégiés avec les différents acteurs de l’énergie. Renault Energy Services se concentrera principalement sur le développement de projets de recharge intelligente (smart charging), les interactions entre les véhicules et le réseau électrique (vehicle-to-grid) et les projets de seconde vie des batteries.
En savoir plus

L’application Z.E. Smart Charge

Déjà disponible aux Pays-Bas, qui rend la recharge plus intelligente, plus simple et moins chère, en aidant l’utilisateur à tirer parti des énergies renouvelables et des tarifs les plus bas.

La première « île intelligente »

Le développement de la première « île intelligente » à Porto Santo (archipel de Madère, Portugal), en partenariat avec Empresa de Electricidade da Madeira. Cet écosystème électrique intelligent s’appuie sur quatre piliers : les véhicules électriques, le stockage stationnaire d’énergie, la recharge intelligente et la recharge réversible.
En savoir plus

    La réinvention des villes et des grandes métropoles en « smart cities » s’appuie selon l’Observatoire Netexplo sur six piliers : mobilité, économie, habitat, gouvernance, citoyens et environnement/énergie.

     

    Le Groupe Renault est directement impliqué dans trois d’entre-eux :

    • Habitat, à travers ses solutions de stockage d’énergie domestique,
    • Environnement/énergie, à travers le réseau intelligent
    • Mobilité, à travers ses offres actuelles et la vision dispensée par ses concepts de robots-véhicules EZ-GO, EZ-PRO et EZ-ULTIMO.

    Dans un avenir proche, il est possible d’imaginer la réunion de ces trois piliers pour créer un nouvel écosystème urbain, dans lequel les solutions de mobilité partagée seraient intégrées aux bâtiments. 

    Le Groupe Renault est convaincu que l’avenir fera cohabiter harmonieusement la voiture et l’ensemble des nouveaux usages – en matière de mobilité comme de consommation en général – dans des espaces apaisés et interconnectés.

     

    Partenaire des villes intelligentes, le Groupe Renault coconstruit d’ores et déjà plusieurs solutions concrètes, qui s’articulent autour de 3 axes.

    Group Renault delivers solutions to these countries, where mobility is synonymous with social challenge

    Faire du véhicule électrique un élément essentiel des nouveaux réseaux électriques intelligents

    Il s’agit tout d’abord de faire du véhicule électrique un élément essentiel des nouveaux réseaux électriques intelligents, car ces « smart grids » permettent à l’électricité d’être peu chère et peu carbonée. Les solutions correspondantes s’appuient sur le stockage d’énergie en temps réel dans les batteries : recharge intelligente – bientôt réversible – du véhicule électrique, et réutilisation de sa batterie après la vie automobile pour des besoins stationnaires.

    Encourager le développement du véhicule électrique à grande échelle

    L’enjeu est ensuite d’encourager le développement du véhicule électrique à grande échelle. Bien sûr, la baisse mécanique de son coût de possession et d’usage y contribuera : une baisse encouragée notamment par le développement des solutions évoquées à l’instant, fondées sur le rôle croissant de la batterie au sein du réseau électrique… Mais ça n’est pas tout. Pour rendre le véhicule électrique encore plus populaire, le Groupe Renault propose un ensemble d’applications Smartphone qui simplifient sa recharge, en particulier l’accès et le paiement aux bornes de charge publiques dans toute l’Europe.

    Favorise l’émergence d’une mobilité simple et fluide

    Enfin, le Groupe Renault favorise l’émergence d’une mobilité simple et fluide, grâce à des solutions de mobilité autonome à la demande, des services de taxis et VTC, et des offres d’autopartage… 100 % électriques bien sûr !

    Retour à la page "Services de mobilité"

    Suivez d'autres pistes de découvertes