Véhicule autonome

Notre objectif est de mettre à disposition de nos clients des modèles dotés d’une délégation de conduite autonome à partir de 2020. Cet équipement rendra la route plus sûre, plus agréable et permettra de redonner du temps libre au conducteur.
LAURENT TAUPIN
Ingénieur en Chef – Véhicule autonome

Laissez-vous transporter en toute sécurité dans le monde de demain

Les véhicules autonomes auront la capacité de conduire à la place de l’homme. Après des années de recherche, Renault passe à la vitesse supérieure pour proposer, étape par étape, une mobilité assistée en toute sécurité.

Du temps retrouvé grâce à la conduite autonome

L’objectif de Renault avec la voiture autonome est de proposer une nouvelle expérience du voyage automobile, plus agréable, moins stressante et plus productive.

Avec le mode autonome « Mind off », le conducteur pourra optimiser son temps en profitant, par exemple, de la connectivité à bord pour répondre à ses emails, pour regarder une vidéo ou pour échanger en toute sécurité avec ses passagers. Il pourra s’approprier à sa guise ce nouveau temps disponible.

Des ADAS à la conduite autonome

Le Groupe Renault propose déjà sur ses véhicules des systèmes d’aide à la conduite performants. Ces « ADAS » (Advanced Driver Assistance System, ou Systèmes d’aide à la conduite avancés) améliorent la sécurité et agissent pour la plupart sans intervention humaine, à l’image du freinage d’urgence automatique (AEBS Piéton).

Ils servent aussi de socle au véhicule autonome, même si, dans un premier temps, ils ne font qu’apporter une assistance au conducteur, qui reste le seul pilote

 

Technologie « Eyes off / Hands off »

La technologie « Eyes off/Hands off » correspond à un mode de conduite autonome sans supervision du conducteur.

Pendant les phases de délégation de la conduite, il n’est plus nécessaire de regarder la route, ni d’avoir les mains sur le volant : la conduite est entièrement déléguée au véhicule.

Cette fonction s’envisage lors des phases de conduite les plus « ennuyeuses » - par exemple dans les embouteillages - et uniquement sur les voies rapides autorisées.

Fonctionnement« Eyes off / Hands off »

Quand la conduite autonome est activée, la vision de la route et la surveillance à 360° des alentours du véhicule sont effectuées par de nombreux capteurs : lidars (scanners laser à longue portée), radar frontal longue portée, radars d’angle moyenne portée, caméras numériques frontales, 4 caméras numériques 180°, ceinture d’ultrasons, etc.

L’ensemble des données que ces capteurs recueillent est analysé par les multiples « cerveaux » logiciels embarqués qui dictent au véhicule la conduite à tenir.

Avantages « Eyes off / Hands off »

Avec le mode autonome « Eyes off/Hands off », l’objectif de Renault est de proposer une nouvelle expérience du voyage automobile, plus agréable, plus varié et plus sécurisé.

Le risque d’accident sera grandement réduit ! Les trajets seront moins stressants et plus productifs. Ainsi, le conducteur pourra optimiser son temps en profitant, par exemple, de la connectivité à bord pour répondre à ses emails ou pour regarder une vidéo.Il le fera en toute sécurité, lorsque les conditions extérieures le permettront et dans le respect des lois et des réglementations en vigueur qui auront évolué à cet horizon pour autoriser ces nouvelles fonctions.

Les capteurs de notre prototype d’Espace autonome

Quand la conduite autonome est activée, la vision de la route et la surveillance à 360° des alentours du véhicule sont effectuées par de nombreux capteurs. L’ensemble des données que ces capteurs recueillent est analysé par les multiples « cerveaux » logiciels embarqués qui dictent au véhicule la conduite à tenir. Le conducteur n’a pas besoin de regarder la route ni de tenir le volant : il est en mode « Eyes off/Hands off ». 

 

Sur les prototypes actuels (base Renault Espace), on dénombre ainsi :

Lidars

Des scanners laser longue portée pour percevoir tout l’environnement

Caméra frontales

Avec trois focales différentes : courte, moyenne et longue portée

Radar frontal

Pour mesurer la distance avec les véhicules précédents

Radars d’angle

Pour surveiller les mouvements autour de la voiture

Capteurs ultrasons

Pour détecter les obstacles

Caméras 180°

Placées sous les rétroviseurs et au niveau des plaques d’immatriculation
Lidars
Caméra frontales
Radar frontal
Radars d’angle
Capteurs ultrasons
Caméras 180°
 

Péage en mode autonome

Le Groupe Renault et le groupe Sanef ont lancé un projet pilote en juin 2016 afin d’étudier le comportement des véhicules autonomes de Renault à l’approche des barrières de péage et des zones de travaux.

Cette expérimentation est conduite en Normandie, sur l’autoroute A13 grâce à l’infrastructure connectée (V2X) développée par le groupe Sanef.

Regardez l’un de nos prototypes franchir une barrière de péage sans interrompre la conduite autonome.

Déjà sur la route Premiers tests d’un véhicule autonome

Renault a permis à quelques salariés de prendre place à bord d’un prototype d’Espace autonome. Une expérience bluffante !

COMMENT VOUS ÊTES-VOUS RETROUVÉE SUR LE SIÈGE PASSAGER D’UN ESPACE AUTONOME ? Anaïs Fayard, salariée du Groupe 

La voiture autonome, tout le monde en parle. Lorsque j’ai su que des collaborateurs Renault pouvaient participer à un essai, j’ai tout de suite postulé. Je suis curieuse, très motivée par la nouveauté et bien sûr par l’avenir de l’entreprise. J’ai eu la chance d’être choisie, avec deux autres salariés, pour un essai d’une heure, sur un trajet entre le siège du Groupe à Boulogne-Billancourt et le Technocentre de Guyancourt, avec pour pilote l’un des responsables du projet.

Lire l’interview complète

En savoir plus

Pour suivre en temps réel les actualités du Groupe Renault,
abonnez-vous à nos newsletters :