Innovation | 05 juillet 2018

La collaboration sera au centre des solutions de mobilité partagée autonomes à la demande

3 min
Renault ZOE Rouen Autonomous Lab en situation en ville
En décembre 2017, le Boston Consulting Group (BCG) présentait son rapport sur la réinvention de l’automobile, intitulé « The Reimagined Car Shared, Autonomous, and Electric » (l’automobile réinventée : partagée, autonome et électrique). Il est en fait possible d’aller plus loin en ajoutant un adjectif essentiel pour caractériser l’avenir de l’industrie automobile : coopérative.
par Emmanuel GENTY

En décembre 2017, le Boston Consulting Group (BCG) présentait son rapport sur la réinvention de l’automobile, intitulé « The Reimagined Car Shared, Autonomous, and Electric » (l’automobile réinventée : partagée, autonome et électrique). Il est en fait possible d’aller plus loin en ajoutant un adjectif essentiel pour caractériser l’avenir de l’industrie automobile : coopérative. Le mois dernier à Rouen, nous avons invité les médias à tester le premier service expérimental de mobilité partagée à la demande en Europe qui utilise des véhicules électriques autonomes sur route ouverte. Cette initiative baptisée Rouen Normandy Autonomous Lab souhaite rendre les solutions de mobilité partagée à la demande en véhicule autonome accessibles aux habitants de Rouen et sa périphérie, en complément de l’offre de transport en commun de l’agglomération. Le service, qui en est actuellement au stade des premiers essais, sera ouvert au public à l’automne 2018. Opéré avec quatre véhicules robotisés Renault Zoé 100 % électriques, il intègre tous les paramètres de la circulation en conditions normales (autres véhicules, intersections, ronds-points, entrées et sorties de bâtiments, etc.), et s’accompagne d’une application pour smartphone qui permet aux passagers de réserver leur course en temps réel.

L’idée est de concevoir un système complet, de bout en bout. Ce système englobe l’application client, la station de contrôle des véhicules, l’infrastructure connectée, les réseaux de télécommunications sécurisés, les véhicules autonomes et leur équipement.

La volonté conjointe des partenaires

Cette avancée majeure vers l’avenir des services de mobilité partagée à la demande en véhicule autonome sur route ouverte représente l’aboutissement du travail des différents partenaires engagés sur le projet. Rouen Normandy Autonomous Lab, partenariat public-privé, résulte de la volonté conjointe qu’ont ses partenaires d’investir dans la mobilité propre et accessible de demain, en mettant en commun leurs connaissances spécifiques et leurs capacités d’innovation, au bénéfice d’un territoire positionné comme pionnier des solutions de transport durables et innovantes. Effectivement, le développement de systèmes de transport autonome nécessite de réunir différentes compétences clés, dont la répartition des demandes, la gestion de la flotte de véhicules, les télécommunications, les capteurs, les logiciels de conduite autonome, en plus de l’expertise du constructeur automobile.

Ces actions entrent précisément dans le cadre de la stratégie Services de Mobilité de Renault-Nissan-Mitsubishi, qui ambitionne de devenir un opérateur incontournable des services de mobilité à la demande avec des véhicules robotisés. À l’occasion du dernier Salon de l’automobile de Genève, le Groupe Renault a présenté son concept de mobilité à la demande par véhicule robotisé EZ-GO. Ce concept démontre notre objectif à long terme de développer de nouveaux services pour offrir à un plus large public davantage d’options de mobilité et de nouvelles expériences qui dépassent la simple possession d’une automobile, étant donné les bouleversements que pourrait connaître le rôle de la voiture dans la société.

Une combinaison de compétences

Les partenaires de l’initiative Rouen Normandy Autonomous Lab combinent toutes ces compétences, c’est ce qui fait sa spécificité. Le groupe Transdev, filiale de la Caisse des Dépôts, apporte au projet son expertise d’opérateur de services de transport et ses technologies de systèmes de transport autonome. Le groupe Matmut apporte son expertise des problématiques d’assurance automobile, pour approfondir le débat sur l’impact des véhicules autonomes sur la mobilité de demain et les responsabilités qui seront mises en jeu. Pour la métropole et sa région, l’objectif est de proposer aux citoyens un nouveau service, innovant, inédit en Europe. Ce projet marque une première étape vers la constitution d’un cluster industriel de pointe dédié à la mobilité de demain. Cette expérimentation s’intègre à l’initiative « Smart City » du groupe Caisse des Dépôts, lancée en novembre 2016, qui vise à soutenir un déploiement plus large des innovations. Le Groupe Renault, leader du véhicule électrique en Europe, apporte au projet son expertise de constructeur d’automobiles, ses technologies autonomes et connectées, ses services de mobilité. Pour Renault-Nissan-Mitsubishi, cette expérimentation n’est pas une première. En mars 2018, avec la société point-com japonaise DeNA, nous avons commencé à tester sur le terrain Easy Ride, un service de mobilité à la demande sur véhicules robotisés au Japon. Les premiers essais ont eu lieu dans le quartier Minatomirai de Yokohama, dans la préfecture de Kanagawa, avec la participation du public pour étudier différents processus opérationnels et modèles commerciaux. À l’issue des essais de terrain, il est prévu de lancer un service en environnement restreint dans un premier temps, avant de proposer la totalité des services au début des années 2020.

Pour offrir ces solutions de mobilité, nous continuerons à adopter une approche ouverte de l’innovation avec nos partenaires et avec le secteur public, en exploitant pleinement le potentiel des ressources R&D de Renault-Nissan-Mitsubishi, pour qu’en fin de compte, les solutions présentées à Minatomirai et Rouen puissent être proposées à un public aussi large que possible.

Pour aller plus loin

Sécurité : 5 étoiles Euro NCAP pour Nouvelle Clio
Véhicules

Sécurité : 5 étoiles Euro NCAP pour Nouvelle Clio

22 mai 2019
Voir plus
Clio
Véhicules

Nouvelle Renault CLIO : les aides à la conduite les plus complètes du marché

30 avril 2019
Voir plus
HR10-Nouvelle-Renault-Clio-5-RS-Line-2019
Innovation

Salon de Genève 2019 : un nouveau moteur TCe 100 pour souligner la polyvalence de Nouvelle Clio

05 mars 2019
Voir plus