Entreprise | 12 février 2021

Maubeuge : centre d’excellence de l’Alliance pour le véhicule utilitaire

usine maubeuge
Avec l’arrivée prochaine sur les lignes de production des petits fourgons Nissan, l’usine de Maubeuge confirme son leadership industriel en matière de véhicules utilitaires. Une illustration parfaite de la stratégie de collaboration « gagnant-gagnant » de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi.
par Agathe Erol

L’Alliance fait la force

Une plateforme commune. Le « Made in France » comme marque de fabrique. Et bientôt une nouvelle génération de petits véhicules utilitaires Nissan sur les lignes de production, aux côtés de nouveau Kangoo. Ici, le schéma compétitif du mode de coopération « Leader-follower » de l’Alliance s’illustre à merveille. Au cœur de cette stratégie : de nouvelles synergies pour tirer encore davantage partie de l’efficacité et des technologies du site, tout en maximisant le partage des coûts fixes entre les deux entreprises.  

 C’est une nouvelle preuve de la dynamique de collaboration qui existe au sein de l’Alliance pour accroitre la compétitivité de chacune de nos entreprises, au profit de chaque client. C’est une très bonne nouvelle et une formidable opportunité pour le site de Maubeuge dont l’excellence et le savoir-faire des équipes sont reconnus de tous.

 Jean-Dominique Senard, Président de Renault 

Maubeuge, la référence made in France

Direction Maubeuge. Un grand losange surplombe la façade de l’usine. Pourtant, des véhicules Renault, Mercedes (Citan) et Nissan en sortent indifféremment. S’ils voient tous le jour sous le même toit, ce n’est pas un hasard. Ici, nous sommes au centre d’excellence de l’Alliance pour les véhicules utilitaires.

Avec 6 millions de véhicules produits depuis 1971, l’usine de Maubeuge est une référence dans l’industrie. Un site qui allie savoir-faire historique et exigence de qualité. En 2019, près de 150 000 exemplaires sont sortis des chaînes, dont 13 000 Kangoo Z.E. MCA est devenue au fil des années le centre d’excellence des véhicules utilitaires légers de l’Alliance, accueillant les versions dérivées du Kangoo commercialisées par d’autres marques. Qu’il s’agisse des versions particuliers, utilitaires ou électriques.

usine maubeuge

Toujours plus performante

L’usine a investi 450 millions d’euros ces dernières années pour préparer la fabrication de Nouveau Kangoo. Parmi les transformations les plus importantes réalisées, figurent notamment une nouvelle ligne de presse XXL conçue pour l’emboutissage de pièces de grands formats, une nouvelle ligne de contrôle qualité et simulateur de réalité virtuelle pour l’atelier peinture, 8 000 m² de process ajoutés (630 robots) en tôlerie ainsi qu’un nouvel atelier d’assemblage de batteries, etc. Ce qui permettra de produire plus de véhicules, d’améliorer encore les procédés de fabrication et la qualité de finition des voitures. Des gages essentiels pour Nissan et Mercedes au moment de confier à l’usine la fabrication de leurs modèles.

Des transformations importantes ont été réalisées pour accueillir toutes les versions de ces nouveaux modèles, dont la version électrique qui prendra de plus en plus d’importance dans un avenir proche. Nous devons saisir cette opportunité pour renforcer notre leadership et confirmer le site de Maubeuge comme le centre d’excellence du véhicule utilitaire léger pour l’Alliance.

Luciano Biondo, Directeur Pôle Industriel Nord

 

Quelques mois après l’annonce de reconversion du site de Flins en Re-Factory, les sites de production français continuent d’évoluer, le regard tourné vers l’avenir.

Découvrez l’usine de Maubeuge en vidéo

A lire aussi

usine maubeuge
Entreprise

Maubeuge : centre d’excellence de l’Alliance pour le véhicule utilitaire

12 février 2021
Voir plus
Laura Rodríguez : la main à la pâte
Entreprise

Laura Rodríguez : la main à la pâte

16 décembre 2019
Voir plus
Julien, collaborateur du Groupe Renault : « J’ai testé : 5 000 mètres de dénivelés »
Entreprise

Julien, collaborateur du Groupe Renault : « J’ai testé : 5 000 mètres de dénivelés »

29 octobre 2019
Voir plus