RSE | 14 novembre 2019

Tissu recyclé Nouvelle ZOE :
rien ne se perd

2
zoe
Bénéficiant de plus d’autonomie et de plus de puissance, Nouvelle ZOE peut également se targuer d’être plus écoresponsable. En intégrant un nouveau tissu, issu à 100% de matériaux recyclés, elle ouvre la voie à de nouveaux modèles de développements circulaires pour l’industrie automobile.
par Agathe Erol

Nouvelle ZOE va décidément plus loin. Si la voiture leader de la mobilité électrique en Europe avait déjà intégré de la matière synthétique recyclée dans ses tapis de sol, la voilà désormais habillée d’un nouveau tissu pour les coiffes de sièges, les revêtements de planche de bord, la console levier de vitesse et les garnitures de portes.

Tout se transforme

Concrètement, ce tissu recyclé sur lequel nous reposons nos têtes se compose de chutes de textiles issus du secteur automobile, de ceintures de sécurité et de bouteilles en plastique.

Défibrage de ceintures de sécurité dans l’atelier des Filatures du Parc

Le savoir-faire traditionnel textile au service d’un best-seller

Pour faire une fibre de première qualité avec des matériaux usagés, le Groupe s’est associé aux Filatures du Parc, précurseur et expert en la matière, process brevetés à l’appui. Dans ses ateliers du Tarn, l’entreprise familiale revisite la technique traditionnelle de confection du fil cardé, qui permet d’obtenir un tissu recyclé sans transformation chimique ni thermique. Le fil est ensuite remis entre les mains d’Adient Fabrics, fournisseur d’1 siège automobile sur 3 dans le monde, qui procède au tissage dans son usine de Laroque d’Olmes, en Ariège.

Adient Fabrics procède au tissage du fil reconstitué

Au final, ce business model circulaire et le procédé mécanique du cardage permettent de réduire de + de 60% les émissions de CO2 associées à la production de ce fil recyclé comparé à une fabrication standard. Et, face au défi de la transition énergétique, il traduit l’engagement du Groupe pour faire évoluer nos modes de production en réduisant notre empreinte environnementale : « Cette démarche contribue à l’engagement pris par le Groupe de réduire les impacts environnementaux de chaque véhicule tout au long de son cycle de vie et de diminuer son empreinte carbone de -25% en 2022 par rapport à 2010 », Jean-Philippe Hermine, Directeur Plan & Stratégie Environnement du Groupe Renault.

 

  • Les coulisses de la fabrication du tissu recyclé Nouvelle ZOE

 

Zoom sur le processus industriel :

  • Collecte et approvisionnement :
    Le Groupe Renault s’appuie sur sa filiale Renault Environnement - holding dédiée à l’économie circulaire – pour procéder à la collecte des matières usagées destinées à une seconde vie telles que les rebuts de ceintures de sécurité et les chutes de fabrication de tissus vierges pour le secteur automobile.

  • Fabrication du fil cardé recyclé :
    Le Groupe confie la fabrication du fil à l’entreprise Filatures du Parc installée à Brassac dans le Tarn. Grâce aux soutiens financiers et techniques obtenus dans le cadre du projet « àfiler », les Filatures du Parc ont développé une nouvelle ligne industrielle de défibrage adaptée à la résistance des ceintures de sécurité, une étape essentielle pour préparer les matières premières et optimiser la longueur des fibres.

    Une fois découpées et défibrées, les fibres de ceintures et de textile sont mélangées à des fibres polyester issues de bouteilles plastiques qui garantissent la cohésion des fibres, avant de subir une série d’opérations de cardage. Dérivé du terme « chardon » ou plante hérissée de piquant, la technique traditionnelle du cardage permet d’obtenir un nouveau fil à tisser grâce à un système de tambours garnis de très fines pointes d'acier tournant à grande vitesse. Ce savoir-faire permet ainsi, sans transformation chimique, ni thermique, de démêler puis diviser, d’étirer puis de paralléliser et enfin de tordre les fibres débarrassées de leurs impuretés.

    Ce fil cardé 100% recyclé a fait l’objet d’un dépôt de brevet conjoint avec l’entreprise Filatures du Parc.

  • Tissage et production du tissu avant montage :
    Adient Fabrics, tisserand et fournisseur d’1 siège sur 3 dans l’automobile dans le monde, réceptionne le fil reconstitué sur bobine sur son site de Laroque d’Olmes (Ariège), située à seulement 120 km des Filatures, pour procéder au tissage et produire le tissu automobile, réaliser les selleries et l’habillage intérieur des véhicules.

Pour aller plus loin

2017 - Jean Pierre Hermine - Directeur Plan et Stratégie Environnement - Groupe Renault
RSE

#greenstories - Comment développer l’économie circulaire de la batterie du véhicule électrique ? Le Groupe Renault signe un « innovation deal »

13 mars 2018
Voir plus
2018 - Renault Zoe - Porto Santo
Innovation

La Smart Island, un aperçu de la mobilité de demain ? 4 questions à notre expert Eric Feunteun

28 février 2018
Voir plus