Fondation et mécénat

Comment développer les jeunes talents ? Quels moyens mettre en œuvre pour accompagner les actions citoyennes ? Pour répondre à ces défis de société, le Groupe s’appuie sur sa Fondation d’Entreprise Renault et multiplie ses actions de mécénat. Un engagement quotidien, synonyme de diversité sociale et d’égalité des chances.


La fondation d’entreprise : préparer les talents aux métiers de demain

Créée en 2001, la Fondation d’Entreprise Renault coordonne et finance des programmes d’enseignement et de recherche de haut niveau. Elle soutient des formations innovantes dans trois domaines : le management multiculturel, la sécurité routière et la mobilité durable. Une démarche éducative et humaine, pour les jeunes diplômés venus des quatre coins du monde, afin de leur ouvrir la voie vers un parcours professionnel réussi.

La fondation, c’est aussi

0
partenaires universitaires et académiques dans le monde
+
0
étudiants boursiers depuis la création de la Fondation
0
nationalités différentes accueillies depuis la création de la Fondation

Des fondations locales

Grâce à un lien durable entre l’entreprise et des institutions académiques françaises et étrangères, le Groupe intensifie sa volonté de favoriser le partage entre les cultures et développer les échanges entre la France, l’Europe et les autres pays où l’entreprise est implantée.

C’est pourquoi le Groupe Renault a créé plusieurs autres fondations qui s’engagent au niveau local : au Brésil, en Argentine, ainsi qu’en Espagne.

LE Mécénat : s’engager pour les autres

Le Groupe et ses filiales exercent de nombreuses activités de mécénat à travers
le monde. En 2016, le Groupe a financé près de 232 actions citoyennes à travers
le monde.

Maroc : lutter contre l’abandon scolaire

Depuis 2012, Renault Maroc travaille en collaboration avec les associations locales. Ils se concentrent notamment sur l’accès à la mobilité des habitants de la province de Fahs Anjra.
Pour améliorer l’accès à l’éducation des élèves de la région et lutter contre l’abandon scolaire, le Groupe Renault a financé l’achat de bus destinés au transport des jeunes.

Maroc : lutter contre l'abandon scolaire
Brésil : des mini Clio pour apprendre à conduire

Brésil : des mini Clio pour apprendre à conduire

Il n’est jamais trop tôt pour se familiariser avec la réglementation routière. Et pour preuve, depuis l’inauguration, en 2013, de la piste « la route et moi », l’Institut Renault au Brésil permet aux plus jeunes de prendre le (mini) volant !
Après la partie théorique, les enfants de 6 à 10 ans peuvent expérimenter sur la piste les connaissances acquises en jouant le rôle de piéton mais aussi de conducteurs au volant de mini Clio électriques qui ne dépassent pas les 6km/h.

Pour aller plus loin

Le Groupe Renault et Handicap International s’associent pour aller plus loin
RSE

Le Groupe Renault et Handicap International s’associent pour aller plus loin

Le 3 décembre dernier se déroulait la journée internationale des personnes...

#greenstories : Sommet sur le climat, 3 questions à Jean Philippe Hermine
RSE

#greenstories : Sommet sur le climat, 3 questions à Jean Philippe Hermine

À l'occasion du sommet mondial qui s’est tenu le 12 décembre 2017 à Paris...

Au Maroc, Renault soutient la Fondation « l’Heure Joyeuse » et facilite le transport des écoliers
RSE

Au Maroc, Renault soutient la Fondation « l’Heure Joyeuse » et facilite le transport des écoliers

Depuis 2009, Renault a lancé 380 projets RSE dans le monde, pour agir en...

Pour suivre en temps réel les actualités du Groupe Renault,
abonnez-vous à nos newsletters :