Les systèmes d’aide à la conduite peuvent être rangés en plusieurs catégories : élargir le champ de vision du conducteur, prévenir les baisses de vigilance, proposer du copilotage électronique et des systèmes d’anticollision et des aides au parking.

Aujourd’hui par exemple, Renault Espace intègre plusieurs technologies d’aides à la conduite.

- un régulateur de vitesse adaptatif et un freinage actif d’urgence pour sécuriser le conducteur

- plusieurs systèmes pour alerter le conducteur comme l’alerte de franchissement de ligne, l’alerte de distance de sécurité, l’alerte de survitesse avec reconnaissance des panneaux de signalisation, avertisseur d’angle mort.

schema explicatif

- ou encore des technologies pour faciliter la vie des conducteurs : une aide au parking avant, arrière, latérale, caméra de recul, une commutation automatique des feux de route/croisement, l’affichage des informations tête haute, le frein de parking assisté, l’aide au démarrage en côte ou encore l’ accès mains libres avec fonction hayon motorisé.

Et ce n’est pas tout, grâce au système Easy Park Assist, Espace peut se garer (presque) tout seul. Après avoir aidé son conducteur à identifier une place de parking, en mesurant l’espace disponible grâce à ses capteurs, le système prend ensuite entièrement la main sur la direction lors de la manœuvre de parking. Le système Easy Park Assist prend en charge le stationnement en créneau, en épi et en bataille. Dans tous les cas, le conducteur reste maître du freinage et de l’accélération pendant la manœuvre.