Imaginer des solutions innovantes pour demain passe par une veille active des tendances d’aujourd’hui, mais aussi par le développement de la créativité. C’est pourquoi nous avons mis en place chez Renault des équipes dédiées pour réfléchir à la voiture de demain.

Notre antenne à la Silicon Valley 

Depuis 2011, nous sommes implantés en Californie au cœur de la Silicon Valley.
Ce haut lieu de l’innovation mondiale a pour mission d’exploiter les compétences et opportunités existantes dans la région, dans trois domaines en particulier : le véhicule électrique et son éco-système, le bien être à bord et les nouveaux services.

Les premiers projets d’innovation émanant de la Silicon Valley viendront enrichir le plan innovation de Renault pour les années futures. Notre antenne d'observation des grandes tendances assure une veille technologique en collaboration avec les principaux centres d’excellence locaux, comme les universités de Stanford, de Berkeley, les centres de recherches ou les entreprises telles que Google, Intel, etc…

Le Laboratoire Coopératif d’Innovation, une start-up dans l'entreprise

Le LCI est une structure indépendante au sein de Renault qui regroupe des collaborateurs de 3 directions : le Produit, le Design et l'Ingénierie.


Sa mission ? Proposer des concepts en rupture – rupture technique ou d’usage – et convaincre de leur bien fondé grâce à des démonstrateurs mettant en avant la création de valeur pour le client.
Son fil conducteur ? S’attacher à comprendre les évolutions de la société et anticiper les attentes des clients.
Son champ d’intervention ? Les projets véhicules, du long terme au court terme, sur des composants comme sur des plateformes. Le LCI a l’ambition, au-delà de contributions ponctuelles à de futurs modèles, d’inscrire un projet par an dans le plan de véhicules futurs.
Pour ne citer qu’un produit, c’est au sein du LCI qu’est né le quadricyle électrique Twizy, commercialisé depuis 2011.

Dynamiser la créativité avec Renault Creative People

Ce dispositif de créativité interne dédié à l'innovation permet à l’ensemble des collaborateurs du groupe Renault, partout dans le monde, de proposer des idées d'innovations, de les travailler, et de participer à leur mise en œuvre. Créé en 2011, la communauté Renault Creative People a lancé plus de 10 appels à idées depuis ses débuts et a recueilli plus de 1 000 idées auprès des employés Renault.
Les meilleures propositions sont basculées dans des incubateurs et peuvent être reprises par des membres volontaires. Actuellement, une dizaine ont été travaillées sur des thèmes aussi variés que le véhicule autonome, le véhicule modulaire, des véhicules à 2 000 € ou encore des véhicules qui aident à construire la trace d'un voyage.

Lomig Unger, responsable du dispositif Creative People nous en parle :

 > Comment est née la communauté Renault Creative People et pourquoi ?
L’activité de Renault Creative People vient en complément des activités de veille stratégique de notre équipe Créativité & Promotion de l'innovation. Les appels à idées permettent à tous les salariés, quel que soit leur métier, de participer à l'effort de créativité et d'innovation. Au démarrage, la communauté était toute petite, elle compte maintenant plus de 1 000 membres. L'animation se fait via un lieu : le Creative People Lab qui accueille des travaux de prototypage rapide, des workshops, des séances de créativité.

> Comment définit-on une bonne idée d’une mauvaise idée ? Quels sont les critères de sélection ?
Il y a 2 manières de trier les idées.
La première, classique, c'est d' identifier des pépites, des pistes relativement faisables d'innovation : nous sommes à l'écoute de cela.  Sur cet aspect nous essayons au maximum de faire venir nos experts et nos chefs de projets pour qu'ils jugent par eux-mêmes de la pertinence et de la nouveauté de ces idées.
La deuxième, plus en rupture, consiste à utiliser les idées originales ou décalées, ainsi que les groupes d'idées, pour explorer, et chercher de nouvelles connaissances, de nouveaux concepts, de nouvelles pistes d'innovations.

> Retrouve-t-on déjà des idées de nos Creative People dans certains modèles ?
Pas encore mais ce sera peut-être bientôt le cas ! Une appli smartphone (dispo sur l'App Store) est passée par un incubateur Creative People et plusieurs sujets ont été travaillés de manière approfondie, pour avancer rapidement vers des objets intermédiaires. Ces différents sujets sont partagés avec les métiers et les projets d'innovation : à nous de les rendre attractifs et pertinents pour qu'ils soient un jour dans les véhicules. Mais ce n'est pas le seul enjeu : notre dispositif vise à susciter des idées, à favoriser la créativité, mais aussi à faire évoluer la culture de l'entreprise. Ouverture, esprit de jeu et d’exploration. Bref : créativité pour l'innovation !

> Pour vous qui orchestrez cette démarche créative au sein de Renault,  à quoi pourra ressembler la voiture de demain ?
Nous sommes en train de mettre en place une activité de prospective, basée sur des scénarios un peu fou. La prospective est un des outils de l'open innovation. Ces scénarios seront mis en forme de manière très graphique et accompagnés d’un dossier de veille plus complet pour amorcer le travail de fond sur les pistes identifiées.

> Avez-vous déjà un exemple de scénario fou sur lequel les Creative People pourront réfléchir ?
Ce n’est pas encore défini, mais cela pourrait être par exemple « et si en 2044 Renault ne fabriquait plus que des robots ». Notre ambition étant de rendre la mobilité durable accessible à tous, nous pourrions imaginer de concevoir des robots « auxiliaire de mobilité », mais aussi des exosquelettes, ou encore des compagnons de mobilité androïdes. Personne ne connait le futur : amusons-nous à l'inventer !