EOLAB incarne le défi que s’est lancé Renault, fidèle à son ADN, de rendre l’ultra-basse consommation accessible au plus grand nombre. Cet exploit suppose donc d’amener ses technologies à un coût abordable. EOLAB combine ainsi des matériaux ultra légers comme l’aluminium ou le magnésium, en intégrant dès le début du projet la possibilité de fabriquer ce type de véhicule en grande série à un horizon de 10 ans.

Une centaine d’avancées technologiques pour les futures Renault 

EOLAB est bien plus qu’un exercice de style ou qu’une vitrine : conçu sur la base d'une berline de segment B, le prototype intègre près de 100 avancées technologiques, industriellement réalistes, qui seront progressivement intégrées sur les futurs véhicules de la gamme.

La recette EOLAB 

La consommation exceptionnelle de 1l/100km atteinte par le prototype EOLAB est le résultat de la combinaison de trois ingrédients : aérodynamique, allégement, technologie « Z.E. hybrid » essence-électrique :

- aérodynamique : une silhouette dessinée pour bien pénétrer dans l’air et des équipements mobiles tels qu’un spoiler actif et des flaps latéraux qui se déploient comme des ailerons ;Schéma sur l'aérodynamique d'Eolab- allègement : une cure d’amaigrissement de 400 kg par rapport à un véhicule de segment B grâce notamment à une caisse multi-matériaux combinant acier, aluminium et composites ainsi qu’un étonnant toit en magnésium d’à peine 4kg. Cet allègement constitue un cercle vertueux : il a permis de réduire la taille et donc le coût des organes du prototype (moteur, batterie, roues, freins…) et de financer le choix des matériaux onéreux.

Schéma sur l'allègement d'EOLAB

- technologie Z.E. Hybrid : compacte et abordable, cette nouvelle solution hybride rechargeable assure une ultra-basse consommation et surtout une mobilité « zéro mission »** sur les trajets inférieurs à 60km et jusqu’à 120km/h. La technologie Z.E. Hybrid complètera l’offre électrique « zéro émission »** de Renault dans les prochaines années.

Schéma sur la technologie Z.E. Hybrid d'Eolab