La voiture de demain sera indéniablement autonome. Terminé les trajets fastidieux sur autoroute ou les embouteillages en villes. Renault s’active pour vous proposer étape par étape, une mobilité assistée en toute sécurité.

Les fonctionnalités du véhicule autonome

A partir de 2018, Renault proposera un système d’assistance à la conduite avancé utilisable sur autoroute en toute condition de trafic.

Des ADAS au « hands off, eyes off »

Riche d’un catalogue de prestation d’aide à la conduite des plus importants du marché, les conducteurs de véhicules du Groupe Renault disposent déjà de systèmes d’aide à la conduite performant, améliorant sensiblement la sécurité et pouvant parfois agir sans intervention humaine (AEBS Piéton).

Ces systèmes « ADAS » serviront  dans un premier temps de socle au véhicule autonome, même s’ils ne font qu’apporter une assistance au conducteur, qui reste le seul pilote. Ce système « hands off, eyes off » pourront freiner ou accélérer, réguler les distances avec les véhicules ou centrer la voiture dans sa voie. Nissan sera le premier à le proposer. On entre bien dans le monde de l’autonomie, car c’est le véhicule lui-même qui assure toutes ces actions.

Dans un second temps, la voiture pourra en plus changer de voie toute seule. Bien que le le conducteur devra toujours conserver les yeux sur la route et les mains sur le volant « hands on, eyes on ». Il reste totalement responsable de toutes les phases de conduite.

Le système « hands off, eyes off »

TREZOR - Vignette

A moyen terme, le conducteur pourra complètement se détourner de la route. Mais ce sera uniquement sur des portions de route bien délimitées, des portions d’autoroute, ou des quatre-voies sécurisées, et dans certaines conditions (embouteillage, vitesse limitée). Renault commencera à faire rouler des flottes test partir de 2020. Objectif: engranger le maximum de données et d’expériences sur ce terrain totalement vierge, et étudier le comportement des conducteurs au contact de ces nouveaux systèmes. Ces études permettront aussi d’observer la façon dont ils s’approprient ces nouveaux « modes » et en comprennent les fonctionnalités. À ce stade, il est difficile de prédire la date d’arrivée de ces systèmes en tant que production de masse, car ils nécessitent d’importantes évolutions réglementaires et juridiques.

Tout savoir sur le "Eyes Off, Hands Off"

La technologie eyes off, hands off permet un mode de conduite autonome sans supervision du conducteur : il n’est plus nécéssaire de regarder la route ni d’avoir les mains sur le volant. Le conducteur doit toutefois être en position de reprendre les commandes du véhicule. Il peut déléguer entièrement la conduite au véhicule lors des phases de pilotage les plus « ennuyeuses », sur autoroute ou dans les embouteillages.  Par ailleurs il optimise son temps en profitant de la connectivité à bord, en toute sécurité, lorsque les conditions extérieures le permettent et dans le respect des lois et des réglementations en vigueur. Renault vise à devenir, apres 2020, le premier constructeur généraliste à proposer, à des prix abordables, une technologie eyes off, hands off sur des voitures grand public.