Sur les moteurs fortement downsizés, la suralimentation est un enjeu central pour maintenir le couple et la réactivité malgré la réduction de cylindrée. La suralimentation à double étage permet d’obtenir de la puissance à hauts régimes en maintenant un couple important à bas régime.

Moteur Twin turbo

L’objectif de cette double suralimentation est de s’assurer que la pression de suralimentation est adaptée au besoin du moteur, quelle que soit sa plage d’utilisation.

Pour se faire on utilise deux turbos en séquentiel. Un petit turbo à faible inertie qui présente l’avantage de se mettre en action facilement dès les bas régimes, afin de fournir du couple. Et un gros turbo qui est dimensionné pour fournir la puissane dans les hauts régimes, lorsque le débit de gaz est plus fort.

À très bas régime, l’action forte du petit turbo s’ajoute à l’action faible du gros turbo afin de générer un maximum de couple. Ce système garantit une suralimentation du moteur adaptée à tous moments, sans engendrer de perte de réactivité ni de trous à l’accélération.