Freiner un véhicule consiste à diminuer son énergie cinétique. Cette énergie est classiquement dissipée sous forme de chaleur au niveau des plaquettes de frein, mais en entrainant un moteur électrique, cette énergie peut alors se transformer en énergie électrique et se stocker dans une batterie. Grâce à la pédale découplée, la batterie du véhicule récupère de l’énergie.

Le freinage récupératif de seconde génération de ZOE

la pédale découplée

Ce freinage récupératif de nouvelle génération contribue à maximiser l’autonomie de ZOE.
Comme sur Fluence Z.E. et Kangoo Z.E., lors des phases de levée de pied de la pédale d’accélérateur, le moteur tourne en sens inverse, afin qu’il produise de l’électricité et alimente la batterie.

Le système développé en plus sur ZOE consiste à piloter le freinage de la voiture en répartissant l’effort entre le frein moteur et les freins classiques, en tirant le meilleur parti des deux et en optimisant la récupération d’énergie.

C’est grâce à ce système notament que ZOE est le meilleur véhicule électrique de grande série au monde en terme d’autonomie avec 210 km sur cycle homologué.