Notre stratégie mécanique globale vise à positionner durablement notre Groupe parmi les leaders en Europe en termes d’émissions de CO2 et de consommation de carburants.

Améliorer nos motorisations thermiques et développer le véhicule électrique

Notre Groupe est leader européen en émissions de CO2 et 1er groupe automobile sous les 115g CO2/km, sur les ventes de véhicules particuliers au cours de l’année 2013*. L’objectif est de garder ce leadership et d’atteindre moins de 100g en 2016 et 95g en 2020.

Pour cela notre stratégie mécanique repose sur 2 axes :

  • l’amélioration continue de nos motorisations thermiques (downsizing, amélioration des frottements et de la combustion via notamment la généralisation de nos moteurs Energy) et de nos transmissions (extension progressive de la boîte EDC notamment) ;
  • l’engagement sur les véhicules électriques, seule solution technologique zéro émission à l’usage. Nous travaillons continuellement à l’amélioration de cette technologie et à un accompagnement du développement des infrastructures de recharge.

* Moyenne des émissions de CO2 mixtes homologuées en cycle NEDC des immatriculations VP du Groupe Renault au cours du premier semestre 2013 sur un périmètre de 23 pays de l’UE (Tous pays hors Chypre, Malte, Roumanie & Bulgarie).

Quand Renault Sport F1 accélère sur la piste, c’est tout Renault qui avance

Moteur renault energy-F1 2014, V6 turbo avec ERS

Après avoir introduit le premier V6 turbo en F1 en 1977, RSF1 a développé pour la saison 2014 le moteur Renault Energy-F1®, un V6 turbo couplé à un double système de récupération d’énergie appelé ERS (Energy Recovery System).  

Usine de RSF1 à Viry-Châtillon, France.

Moteurs Energy

Renault Clio R.S. Monaco GP et Romain Grosjean de Lotus F1 Team aux essais de Bahrein

La gamme Energy est basée sur 3 fondamentaux : fiabilité, performance et efficience energétique, 3 critères recherchés aussi bien en série qu’en compétition.

Cette génétique commune se traduit par de nombreux échanges entre les centres de Viry-Châtillon (siège de Renault Sport F1) et ceux où sont conçus les moteurs de grande série de notre Groupe. L’expérience de Renault Sport F1 sur les technologies de réduction de frottements a déjà bénéficié concrètement à la gamme de moteurs Energy qui équipe aujourd’hui largement les véhicules de série Renault :

  • raitement de surface DLC (Diamond Like Carbon) sur les poussoirs,
  • procédé PVD (Pressure Vapor Deposit) sur les jupes de piston,
  • segment racleur U-Flex, dont la géométrie permet une adaptation au déformé du cylindre pour optimiser le compromis efficacité / frottements.

Le résultat : une consommation de carburant et des émissions de CO2 réduites jusqu’à -25 %, sans faire la moindre concession sur la performance et l’agrément de conduite.

 

30 % de notre production est livrée à des partenaires

Notre activité mécanique est un secteur privilégié de mises en oeuvre de synergies effectives en R&D avec l’ensemble de nos partenaires.

Ces synergies ont pour objectif le partage des coûts de développement, l’absorption des coûts fixes de production, les économies d’échelle dans notre activité industrielle ainsi que celle de nos fournisseurs. Plus de 30 % de notre production mécanique est livrée à des partenaires.